La drôle de nuit des nau­fra­gés de la té­lé­ca­bine

MONT-BLANC. Après seize heures d’at­tente dans le froid et la nuit, les 33 pas­sa­gers ont en­fin pu être se­cou­rus hier ma­tin.

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - Cha­mo­nix (Haute-Sa­voie) De notre cor­res­pon­dant SERGE PUEYO

HEU­REUX ma i s é p u i s é s . L e s 33 pas­sa­gers de la té­lé­ca­bine Pa­no­ra­mic Mont-Blanc, dont trois en­fants, ont re­ga­gné hier ma­tin la terre ferme, à l’is­sue d’une at­tente in­ter­mi­nable au-des­sus du vide, à 3 800 m d’al­ti­tude. Vers 8 heures, les tech­ni­ciens de la com­pa­gnie du MontB­lanc ont réus­si à dé­blo­quer les câbles de la re­mon­tée qui s’étaient croi­sés la veille vers 15 h 40.

Va­lé­ry De­lisle, 52 ans, un tou­riste d’Aix-en-Pro­vence (Bouches-duR­hône), se sou­vien­dra de son aventure. « On a eu très froid et on était à l’étroit. On avait peu d’in­for­ma­tions. On n’a pas dor­mi. On était sur­tout in­quiets pour deux pe­tits en­fants co­réens de 7 et 9 ans qui se trou­vaient deux ca­bines plus loin. »

Ils se­ront dé­dom­ma­gés

Clé­ment, 24 ans, l’un des fils de Va­lé­ry, est lui aus­si très éprou­vé. « Au dé­but, j’étais confiant. On avait trou­vé des cou­ver­tures de sur­vie dans les kits de se­cours sous les sièges. Mais au fil de la nuit, c’est de­ve­nu dif­fi­cile. On a fait des jeux mais on s’est beau­coup en­nuyés », ra­conte le jeune homme, qui veut sa­luer « le for­mi­dable bou­lot des se­cou­ristes ».

Alain Cou­tu­rier, re­trai­té de 65 ans, ne se montre guère trau­ma­ti­sé : « L’am­biance était très bonne. On a beau­coup dis­cu­té. On a re­gar­dé le cou­cher de so­leil, puis… le le­ver de so­leil. On a at­ten­du pa­tiem­ment. Il y avait de quoi man­ger et boire. J’ai eu froid, mais tout va bien. On es­pé­rait bien sûr que l’on vienne nous cher- cher ra­pi­de­ment. Dix-sept heures dans une pe­tite ca­bine à quatre, ce n’est pas l’idéal. Mais c’est une bonne aventure. Les émo­tions fortes comme ça, on n’en a pas tous les jours. »

La Com­pa­gnie du Mont-Blanc a pro­mis de dé­dom­ma­ger dans les pro­chaines se­maines ses clients nau­fra­gés, mais sans pré­ci­ser la na­ture de ce dé­dom­ma­ge­ment.

Par­mi les pas­sa­gers se­cou­rus fi­gu­raient cette fa­mille co­réenne et leurs deux en­fants de 7 et 9 ans ain­si qu’Alain, 65 ans, re­trai­té.

Cha­mo­nix (Haute-Sa­voie), hier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.