23 ans, la pro­mise des ter­ro­ristes

Aujourd'hui en France - - TERRORISME - GEOF­FROY TOMASOVITCH ET NELLY TER­RIER

à Li­sieux (Cal­va­dos), ber­ceau de sainte Thé­rèse, qui est même son troi­sième pré­nom. Les points com­muns s’ar­rêtent là. Car, Sa­rah Fré­dé­rique Thé­rèse H., 23 ans, est plus proche d’une can­di­date au dji­had que d’une fai­seuse de mi­racles. Cette conver­tie ap­par­tient au com­man­do de femmes « ra­di­ca­li­sées et fa­na­ti­sées » dé­man­te­lé alors qu’il s’ap­prê­tait à per­pé­trer un at­ten­tat.

Connue des ser­vices de ren­sei­gne­ment comme « par­ti­cu­liè­re­ment liée à la mou­vance dji­ha­diste », la na­tive de Li­sieux se re­trouve au car­re­four de plu­sieurs dos­siers ter­ro­ristes ré­cents à tra­vers des pro­jets de ma­riage. Sa­rah H. était en ef­fet la pro­mise de La­ros­si Ab­bal­la, as­sas­sin du couple de po­li­ciers de Ma­gnan­ville (Yve­lines), tué par le Raid le 13 juin. Elle a éga­le­ment été la pro­mise d’Adel Ker­miche, le jeu- ne Normand radicalisé dé­cé­dé après avoir tué avec un com­plice le père Ha­mel dans l’église de SaintE­tienne-du-Rou­vray (Seine-Ma­ri­time), le 25 juillet. Sa­rah H. s’est en­suite mise à fré­quen­ter un autre homme de sa mou­vance. Elle de­vait se ma­rier re­li­gieu­se­ment avec Mo­ha­med La­mine A., 22 ans, frère d’un com­plice de La­ros­si Ab­bal­la ac­tuel­le­ment détenu. Il a lui aus­si été in­ter­pel­lé jeu­di soir aux Mu­reaux (Yve­lines).

Les his­toires de coeur et de re­li­gion de Sa­rah H. confirment que le mi­lieu prod­ji­ha­diste est un pe­tit monde aux ra­mif i c a t i o ns c e r t e s com­plexes mais néan­moins pré­cieuses pour les en­quê­teurs. Elle se trou­vait dans les ra­dars de l’an­ti­ter­ro­risme au moins de­puis son ex­pé­di­tion en Tur­quie en mars 2015. Dans un acte d’ac­cu­sa­tion du par­quet d’Is­tan­bul, le nom de la Fran­çaise fi­gure par­mi les sus­pects pris en charge par une fi­lière char­gée d’ache­mi­ner des étran­gers vers la Sy­rie. A l’aé­ro­port, Sa­rah H. était mon­tée à bord d’un pick-up blanc en com­pa­gnie d’un Saou­dien et de deux mi­neurs sy­riens. L’équi­page, qui trans­por­tait ha­bits mi­li­taires, émet­teurs sans fil et ju­melles à vi­sion noc­turne, avait été ap­pré­hen­dé. En­ten­due, la conver­tie a pré­ten­du qu’elle vou­lait vi­si­ter le sud du pays, convain­cue que son chauf­feur était un vrai taxi. Les au­to­ri­tés turques étaient cer­taines que la Fran­çaise cher­chait à re­joindre les rangs d’une or­ga­ni­sa­tion ter­ro­riste.

A Bous­sy-Saint-An­toine, la jeune femme, en­tiè­re­ment voi­lée, a prou­vé son fa­na­tisme en plan­tant un cou­teau de cui­sine dans l’épaule d’un po­li­cier. Sous son lit, pré­ci­sait hier le pro­cu­reur Fran­çois Mo­lins, un tes­ta­ment a été dé­cou­vert.

Elle de­vait se ma­rier avec le tueur de Ma­gnan­ville… puis avec ce­lui de Saint-Etienne-du-Rou­vray

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.