Ac­ci­den­té en Grèce, Adrien a en­fin pu ren­trer en France

Aujourd'hui en France - - L’ACTUALITÉ DES RÉGIONS - CLAIRE GANDANGER

Haut-Rhin. Après une forte mo­bi­li­sa­tion en Alsace, Adrien Busch a été ra­pa­trié en France jeu­di pour être soi­gné à Col­mar. Ce jeune Mul­hou­sien a su­bi un ac­ci­dent de la route le 6 août pen­dant ses va­cances en Crète, alors qu’il ren­trait de boîte de nuit au vo­lant d’un scoo­ter. Deux jours plus tard, il pas­sait l’an­ni­ver­saire de ses 20 ans plon­gé dans un co­ma ar­ti­fi­ciel après une opé­ra­tion d’ur­gence à la tête. Diag­nos­tic : frac­ture du crâne, double hé­mor­ra­gie cé­ré­brale et trau­ma­tisme crâ­nien.

Alors qu’il était dans un état vé­gé­ta­tif de­puis sa ré­ani­ma­tion il y a dix jours, les mé­de­cins grecs de l’hô­pi­tal pu­blic d’Hé­rak­lion confiaient ne plus rien pou­voir pour lui sur place et conseillaient à la fa­mille de le ra­pa­trier en France au plus vite avant que son hé­mi­plé­gie ne pro­gresse. Mais les as­su­rances ont dans un pre­mier temps re­fu­sé de prendre en charge le voyage, ar­guant qu’Adrien ne por­tait pas de casque et était al­coo­li­sé au mo­ment de son ac­ci­dent.

Ca­gnottes en ligne et chez les com­mer­çants, courses à pied et soi­rées de sou­tiens dans les bars et boîtes de nuit… De­puis Mul­house, une chaîne de so­li­da­ri­té s’est alors or­ga­ni­sée au­tour de la fa­mille avant qu’une as­su­rance n’ac­cepte au der­nier mo­ment de payer le trans­port en avion mé­di­ca­li­sé et d’avan­cer les frais d’hô­pi­taux. Les dons réunis, 40 000 € jeu­di, ser­vi­ront fi­na­le­ment à fi­nan­cer les frais de sui­vi à ve­nir, in­dique sa mère. Un proche de la fa­mille avait quant à lui contrac­té un em­prunt de 30 000 € pour ai­der le bles­sé. Il a été rem­bour­sé jeu­di.

Adrien avait été vic­time d’un grave ac­ci­dent de la route en Crète.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.