Qui êtes-vous M. Ey­raud ?

US Open

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Fran­çois de Pi­rey, an­cien ré­dac­teur en chef de « Pa­ris-Turf » HALIM BOUAKKAZ

SI LE MONDE de la presse et des mé­dias connaît bien Jacques-Hen­ri Ey­raud, le nouveau pré­sident de l’Olym­pique de Mar­seille n’est pas connu du grand pu­blic. Le fu­tur pro­prié­taire de l’OM, l’Amé­ri­cain Frank McCourt a pro­pul­sé hier le pa­tron de « Pa­ris-Turf » et sa ga­laxie de titres (« Pa­ris Courses », « Tier­cé Ma­ga­zine », « Bil­to ») à la tête du club pho­céen.

Les sup­por­teurs mar­seillais ne doivent pas s’at­tendre à la fa­conde d’un Ber­nard Ta­pie. L’homme, âgé de 48 ans, pro­fes­seur à Sciences-po, pas­sé par la com­mu­ni­ca­tion d’Eu­ro Dis­ney et du Club Mé­di­ter­ra­née, est un prag­ma­tique.

Fan­tai­sie et sen­ti­ments n’ont pas l i eu d’être chez lui. Certes, ce di­plô­mé de Har­vard sait dé­lé­guer, ap­pré­cie de s’en­tou­rer de per­sonnes de confiance mais n’hé­site pas à tran­cher dans le vif. « C’est un animal à sang froid », tranche Fran­çois de Pi­rey, qui, sous ses ordres, a été ré­dac­teur en chef du jour­nal « Pa­ris-Turf ». Notre in­ter­lo­cu­teur sait de quoi il parle puis­qu’il En bref avait été congé­dié de ses fonc­tions du jour au len­de­main en 2012. « Il me fait pen­ser à un gou­rou, in­dique l’un de ses sa­la­riés. Il est ca­pable de vous en­voû­ter, de vous faire croire qu’il vous aime mais il ne pense qu’à son bu­si­ness en fait. » D’ailleurs, Fran­çois de Pi­rey le qua­li- fie « d’ex­cellent homme d’af­faires ». Ce trait de ca­rac­tère a sans doute con­vain­cu Frank McCourt de le nom­mer à la tête du club. En plus du do­maine pu­re­ment spor­tif, l’Amé­ri­cain mise sur­tout sur le dé­ve­lop­pe­ment de la « marque OM ». Et Jacques-Hen­ri Ey­raud ex­celle dans ce type de stra­té­gie des­ti­née à va­lo­ri­ser des en­ti­tés. Des ta­lents mer­can­tiles qui pour­raient dé­ton­ner cruel­le­ment dans la fer­veur et la pas­sion en­tou­rant le club dont il prend les ma­nettes. Tout en ef­fec­tuant de grandes coupes bud­gé­taires au sein du groupe Pa­ris-Turf, il l’a dé­ve­lop­pé en créant son propre site de pa­ris lors de l’ou­ver­ture des jeux en ligne afin de créer des le­viers de crois­sance ex­té­rieurs à ceux de la presse tra­di­tion­nelle. Pour­tant, il avait af­fir­mé, de ma­nière in­for­melle, aux di­ri­geants du PMU (l’his­to­rique col­lec­teur de pa­ris hip­piques) qu’il ne se lan­ce­rait pas dans cette aventure. Qu’im­porte la ma­nière, seul le ré­sul­tat compte pour le nouv e l h o mme f o r t d e l’OM. Beau­coup plus pro­tes­tant que mé­di­ter­ra­néen en somme !

« C’est un animal à sang froid »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.