Jim Har­ri­son n’avait pas tout dit

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - YVES JAE­GLÉ

DIS­PA­RU le 26 mars der­nier, le grand ro­man­cier amé­ri­cain Jim Har­ri­son lais­sait un livre de Mé­moires, son se­cond, « le Vieux S a l t i mbanque » , u ne dou­zaine d’an­nées après « En marge ». Dans ce court livre pa­ru cette se­maine, Big Jim, pour te­nir à dis­tance sa propre vie, l’évoque à la troi­sième per­sonne dans une longue nou­velle.

On ignore si sa femme l’a vrai­ment pis­té alors qu’il condui­sait dans la cam­pagne avec une maî­tresse et leur a ti­ré des­sus en pleins ébats dans la voi­ture, en pre­nant garde de vi­ser très lé­gè­re­ment à cô­té. Mais tout sonne juste dans cette au­to­bio­gra­phie où l’au­teur de « Dal­va » évoque pour la pre­mière fois sa sé­pa­ra­tion, après plus de quarante ans de ma­riage, puis ses re­trou­vailles avec cette épouse las­sée de ses mul­tiples ex­cès.

« Le plus grand cham­bar­de­ment de son vieil âge fut la dis­pa­ri­tion, à 70 ans, de sa sexua­li­té », écrit l ’ é c r i v a i n, mort d’une crise car­diaque à 78 ans. Ce sont de ces huit an­nées-là qu’il parle, et au-de­là du ton — moins te­nu que ce­lui des chefs-d’oeuvre comme « Lé­gendes d’au­tomne » —, la confes­sion se fait d’au­tant plus dé­chi­rante qu’elle reste pu­dique.

A quoi passe ses jour­nées un vieil écri­vain qui ne peut plus jouer les dé­bau­chés, ni même se lan­cer dans ses in­ter­mi­nables par­ties de pêche ? Il tombe presque amou­reux… d’une truie, qu’il achète sur un coup de tête, ou de foudre. Le fils de pay­sans du Mi­chi­gan re­vient à ses pre­mières amours, à sa ferme d’en­fant. Il semble ému aux larmes en écri­vant ses der­niers mots. Nous aus­si. de Jim Har­ri­son, Flam­ma­rion, 147 pages, 15 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.