Tous chez les coif­feurs !

Aujourd'hui en France - - ACTUALITÉ - P.TH.

ON DÉ­FILE au Mon­dial coif­fure beau­té. Le sa­lon in­ter­na­tio­nal de la coif­fure, qui se tient au­jourd’hui et de­main à la porte de Ver­sailles à Pa­ris, voit les can­di­dats af­fluer. « C’est le deuxième sec­teur d’ac­ti­vi­té dans le do­maine de l’ar­ti­sa­nat, après le BTP. On a des postes à pour­voir dans les pro­chaines an­nées, ce sont des em­plois de proxi­mi­té et non dé­lo­ca­li­sables », vante l’Union na­tio­nale des en­tre­prises de coif­fure (Unec) pour ex­pli­quer ce su­bit in­té­rêt des pré­ten­dants à la pré­si­den­tielle. Alain Jup­pé ou­vri­ra le bal au­jourd’hui à 11 heures. Bru­no Le Maire de­vrait lui em­boî­ter le pas de­main après-mi­di, se­lon les or­ga­ni­sa­teurs. Ces der­niers at­ten­daient aus­si la ve­nue de Ni­co­las Sar­ko­zy. « Mais nous n’avons pas de nou­velles… », confient-ils. Em­ma­nuel Ma­cron l’avait pro­mis lun­di der­nier alors qu’il s’en­tre­te­nait avec des ap­pren­tis coif­feuses du centre de for­ma­tion de Bo­bi­gny (Seine-Saint-De­nis) : il se­ra là de­main. In­vi­té comme mi­nistre de l’Eco­no­mie, il a main­te­nu le ren­dez-vous après sa dé­mis­sion. Consé­quence, au­cun mi­nistre (en exer­cice) n’est at­ten­du au sa­lon. Ex­pli­ca­tion des or­ga­ni­sa­teurs : « Em­ma­nuel Ma­cron de­vait re­pré­sen­ter le gou­ver­ne­ment. Alors tout ré­or­ga­ni­ser une se­maine à l’avance… »

Bo­bi­gny (Seine-Saint-De­nis), lun­di. Em­ma­nuel Ma­cron avait vi­si­té des ap­pren­tis coif­feurs. Il se­ra de­main au sa­lon de la pro­fes­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.