« Je vis au jour le jour »

Ho­no­rine Ron­del­lo,

Aujourd'hui en France - - ACTUALITÉ - V.MD

Les se­crets de sa lon­gé­vi­té ? Elle jure qu’elle ne les connaît pas. Ho­no­rine Ron­del­lo, 113 ans, est de­ve­nue cette se­maine la nou­velle doyenne des Fran­çais, et en est la pre­mière éton­née. Et n’am­bi­tionne pas de battre des re­cords. « Je vis au jour le jour. Quand ce se­ra le mo­ment, je fe­rai comme les autres et je par­ti­rai », a-t-elle confié avec son franc-par­ler éter­nel au mo­ment d’ap­prendre la nou­velle. Cette an­cienne dame de com­pa­gnie pour une riche fa­mille de la Côte d’Azur, qui coule des jours heu­reux dans une mai­son de re­traite va­roise, a en­core « toute sa tête », comme dit la di­rec­trice de l’éta­blis­se­ment. Elle s’ha­bille seule, prend l’as­cen­seur sans au­cune aide pour al­ler dé­jeu­ner, peut quit­ter quelques ins­tants son fau­teuil rou­lant pour mar­cher sur de très courtes dis­tances… Son au­di­tion, en re­vanche, lui joue de mau­vais tours. Celle qui a par­ta­gé sa vie avec un cor­don­nier est une grande lec­trice de romans his­to­riques et d’aven­tures ain­si que de po­lars, sans ou­blier le jour­nal lo­cal. A la té­lé­vi­sion, elle ne manque ja­mais les in­for­ma­tions et le Tour de France, pour « ses pay­sages ». Elle adore les jeux de mé­moire, mais n’af­fec­tionne guère les cartes. Elle re­çoit quo­ti­dien­ne­ment la vi­site de sa fille, Yvette, oc­to­gé­naire, et se rend à la messe une fois par mois. Elle re­con­naît ne pas être « tou­jours en forme » mais elle le « sup­porte » car elle voit « pire ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.