Flo­ra Hol­lande vic­time d’une ar­naque à la lo­ca­tion

ES­CRO­QUE­RIE. La fille ca­dette du pré­sident a été flouée par le pré­ten­du pro­prié­taire d’un ap­par­te­ment pa­ri­sien qu’elle croyait avoir loué 1 200 € par mois.

Aujourd'hui en France - - ACTUALITÉ - I.G.

C’EST UNE ES­CRO­QUE­RIE bien connue des ser­vices de po­lice, qui vient de faire une nou­velle vic­time et pas des moindres… Flo­ra Hol­lande, la fille ca­dette du pré­sident de la Ré­pu­blique, en a fait les frais au mo­ment de prendre pos­ses­sion d’un nou­vel ap­par­te­ment, dé­ni­ché sur In­ter­net, en plein coeur de la ca­pi­tale.

Se­lon le ma­ga­zine « Clo­ser » qui a ré­vé­lé l’in­for­ma­tion, Flo­ra Hol­lande, 24 ans, avait trou­vé un nou­veau lo­ge­ment, dé­but sep­tembre, dans une rue plu­tôt pri­sée où a ha­bi­té l’an­cien mi­nistre de l’Eco­no­mie, Ar­naud Mon­te­bourg.

Après avoir de­man­dé à sa mère, Sé­go­lène Royal, de se por­ter cau­tion, la jeune femme a en­voyé son dos­sier dû­ment r e mpli à son fu­tur pro­prié­taire. Et ne s’est pas mé­fiée quand son in­ter­lo­cu­teur lui a de­man­dé de lui ver­ser ra­pi­de­ment le mon­tant de deux loyers, soit 2 400 €, afin de pou­voir ac­cé­der à son nou­vel ap­par­te­ment de 40 m2…

Per­sua­dée d’avoir loué en bonne et due forme cet ap­par­te­ment, elle s’y est pré­sen­tée le 5 sep­tembre der­nier pour em­mé­na­ger. Flo­ra Hol­lande est même ac­com­pa­gnée de sa mère, avec qui elle a pré­vu de dé­po­ser quelques car­tons dans son ap­par­te­ment. Mais après avoir at­ten­du de longues mi­nutes et ten­té d’en­trer en contact, en vain, avec son « pro­prié­taire », la jeune femme a fi­ni par com­prendre qu’elle ve­nait d’être vic­time d’une es­cro­que­rie à la lo­ca­tion.

Elle a ra­pi­de­ment dé­po­sé plainte. In­for­mé des faits, le par­quet de Pa­ris a aus­si­tôt dé­si­gné la bri­gade de ré­pres­sion de la dé­lin­quance as­tu­cieuse (BRDA) de la po­lice ju­di­ciaire pa­ri­sienne afin de re­mon­ter la piste du mys­té­rieux ai­gre­fin…

« C’est une ar­naque très clas­sique, qui est ap­pa­rue il y a quelques an­nées dans les grandes mé­tro­poles fran­çaises et no­tam­ment à Pa­ris, as­sure un haut fonc­tion­naire. Nous sa­vons que la plu­part des au­teurs de cette es­cro­que­rie à la lo­ca­tion agissent de­puis l’étran­ger. Nous avons eu à trai­ter des af­faires dans les­quelles plu­sieurs vic­times se pré­sen­taient le même jour en pen­sant pou­voir en­trer dans leur nou­vel ap­par­te­ment. Pour évi­ter ce genre de mau­vaise sur­prise, il ne faut ja­mais ver­ser d’ar­gent par vi­re­ment ban­caire avant d’avoir ré­cu­pé­ré les clés de l’ap­par­te­ment. »

Elle avait ver­sé deux mois de loyer d’avance

Flo­ra Hol­lande avait de­man­dé à sa mère, Sé­go­lène Royal, de se por­ter cau­tion pour l’ap­par­te­ment en ques­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.