« Star Trek » tou­jours en or­bite

PHÉ­NO­MÈNE. La sé­rie fu­tu­riste, lan­cée en sep­tembre 1966, vient tout juste de fê­ter ses 50 ans. Un uni­vers foi­son­nant tou­jours en évo­lu­tion, avec un film qui car­tonne et une nou­velle sé­rie très at­ten­due.

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - MI­CHEL VA­LEN­TIN

« ES­PACE, FRON­TIÈRE de l’in­fi­ni, vers la­quelle voyage notre vais­seau spa­tial. Sa mis­sion de cinq ans : ex­plo­rer de nou­veaux mondes étranges, dé­cou­vrir de nou­velles vies, d’autres ci­vi­li­sa­tions et, au mé­pris du dan­ger, avan­cer vers l’in­con­nu… » Le texte pom­peux dé­cla­mé lors du gé­né­rique de tous les épi­sodes de la pre­mière sé­rie « Star Trek », il y a cin­quante ans, se ré­vé­lait fi­na­le­ment as­sez pro- phé­tique. Et la mis­sion dure tou­jours, un de­mi-siècle plus tard.

Pour­tant, lors de la dif­fu­sion du tout pre­mier épi­sode aux EtatsU­nis, le 8 sep­tembre 1966, per­sonne n’au­rait pa­rié un dol­lar sur le suc­cès d’un feuille­ton à l’in­trigue aus­si im­pro­bable. Pen­sez : à bord d’un vais­seau spa­tial lan­cé vers les étoiles se croisent certes un ca­pi­taine amé­ri­cain blanc au phy­sique avan­ta­geux (William Shat­ner, un Ca­na­dien !), mais aus­si un ex­tra­ter­restre aux oreilles poin­tues (le Dr. Spock, in­ter­pré­té par Leo­nard Ni­moy), une Noire res­pon­sable des com­mu­ni­ca­tions (Ni­chelle Ni­chols), ou des ad­joints russe et ja­po­nais ! Du ja­mais-vu à l’époque.

Pour­tant, cin­quante ans plus tard, « Star Trek » est tou­jours là, et plus en forme que ja­mais. Cette an­née, la 13e dé­cli­nai­son sur grand écran, « Star Trek : Sans li­mites », fait un car­ton à tra­vers le monde (plus de 600 000 en­trées en France en trois se­maines), et une nou­velle sé­rie, « Discovery », la sixième ins­pi­rée de ce foi­son­nant uni­vers, dé­bou­le­ra en jan­vier 2017. Des maigres in­for­ma­tions di­vul­guées par les créa­teurs, on sait que ses 13 épi­sodes se dé­rou­le­ront une di­zaine d’an­nées avant la sé­rie ori­gi­nelle, donc au dé­but du XXIIIe siècle.

En France, « Star Trek Discovery » se­ra dis­po­nible vingt-quatre heures à peine après la dif­fu­sion aux Etats-Unis, sur Net­flix. En at­ten­dant, les fans, ou les cu­rieux, peuvent ré­vi­ser leurs clas­siques, puisque Net­flix pro­pose aus­si, de­puis quelques jours, l’in­té­gra­li­té de la sé­rie ori­gi­nelle, soit 79 épi­sodes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.