Gon­flés, ces « kids » !

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - CA­THE­RINE BALLE

TF 1, 23 HEURES. On tremble pour ces pe­tits êtres ti­mides et fra­giles. On re­tient son souffle parce qu’on craint que leur coeur sen­sible ne se brise si les sièges ne se re­tournent pas. Mais ces « kids »-là ont une niaque d’en­fer et un men­tal de vain­queur, même quand ils sont éli­mi­nés. Du haut de ses 11 ans, la douce Ro­mane n’hé­site pas à pous­ser sa voix sur du Blon­die (« Call Me »). Mat­thieu, Lyon­nais de 14 ans, lâche des « Sa­lut, Je­ni­fer » et des « Sa­lut, Matt » comme s’il s’adres­sait à des co­pains de col­lège. Et au mo­ment de choi­sir son coach, il de­mande au pu­blic de vo­ter à main le­vée. Tia­go, 14 ans, s’em­pare de sa gui­tare pour en­ton­ner, en por­tu­gais, une chan­son d’amour qui « (lui) fait pen­ser à (sa) pre­mière pe­tite amie du Por­tu­gal ». Quant à Lau­viah, Avi­gnon­naise de 11 ans — queuede-che­val bien tirée, col clau­dine et jupe plis­sée —, elle as­sure que « quand on (la) voit, on di­rait un pe­tit ange, mais en fait pas du tout », avant de scan­der un rap de Maître Gims. Il y a aus­si No­rah, 12 ans, qui s’est in­crus­tée dans le cas­ting le jour où elle ac­com­pa­gnait son père aux au­di­tions de « The Voice » : « Quand j’ai des oc­ca­sions à sai­sir, je croque dans la pomme. » Ou en­core Ste­ven, qui as­sène : « Matt Po­ko­ra, il danse bien, il chante bien, il fait bien le show. Tout comme moi. » Mais la palme du cu­lot re­vient à Lou, 12 ans, qui a fait cha­vi­rer le ju­ry avec une re­prise éner­gique de « High­way to Hell » d’AC/DC : « Au concert de John­ny Hal­ly­day, j’avais en­vie de mon­ter sur scène et de dire dé­gage ! » Des « kids », vrai­ment ?

Ro­mane, 11 ans, chante Blon­die.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.