Le pro­jet de mieux taxer

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE -

les géants de l’in­ter­net s’est pré­ci­sé hier lors d’une réu­nion des mi­nistres eu­ro­péens des Fi­nances à Tal­linn (Es­to­nie), mal­gré la ré­sis­tance de cer­tains pays, dont l’ir­lande. Google, Apple, Fa­ce­book et Ama­zon sont ac­cu­sés de mi­ni­mi­ser leurs im­pôts. Les 28 mi­nistres se sont en­ten­dus pour avan­cer ra­pi­de­ment et ar­ri­ver à une ap­proche com­mune lors d’une réu­nion en dé­cembre. A la suite de quoi, la Com­mis­sion eu­ro­péenne de­vrait être char­gée d’éla­bo­rer une pro­po­si­tion lé­gis­la­tive en 2018. A l’ori­gine de ce nou­vel élan, une ini­tia­tive pi­lo­tée par la France.

se sont dé­ployées hier au­tour de l’usine de GM&S à La Sou­ter­raine (Creuse) pour em­pê­cher les sa­la­riés d’ou­vrir le site au pu­blic, ce qu’ils sou­hai­taient faire pour les Jour­nées du pa­tri­moine. Se­lon la pré­fec­ture, le nou­veau pro­prié­taire de l’usine, Alain Mar­ti­neau, PDG du re­pre­neur GMD, « a re­fu­sé que son en­tre­prise soit ou­verte au pu­blic et l’a pu­bli­que­ment in­di­qué. Il a de­man­dé à l’etat de pro­té­ger sa pro­prié­té. Il s’agit aus­si d’une ques­tion de sé­cu­ri­té ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.