La mai­son pleine à cra­quer af­fole les voi­sins

Aujourd'hui en France - - 24 HEURES EN RÉGIONS - JU­LIE RIMBERT

OC­CI­TA­NIE. Des pe­luches, des car­tons, des sacs, des amas de jour­naux et une mul­ti­tude d’autres ob­jets : sa mai­son était une vé­ri­table ca­verne d’ali Ba­ba. En dé­but de se­maine, le ser­vice com­mu­nal d’hy­giène et de san­té de la mai­rie de Tou­louse (Haute-garonne) est in­ter­ve­nu pour com­men­cer à vi­der le ca­phar­naüm en­tas­sé jusque dans le jar­din ! Son pro­prié­taire souffre en ef­fet du syn­drome de Dio­gène, qui consiste à ne rien je­ter. Un dé­ga­ge­ment de l’en­trée a per­mis d’ac­cé­der à une par­tie de l’in­té­rieur de la vil­la, rem­plie du sol au pla­fond sur les deux étages. « Les tra­vaux de désen­com­bre­ment ont mo­bi­li­sé une di­zaine de per­sonnes, une en­tre­prise pri­vée et deux ins­pec­teurs de sa­lu­bri­té, in­dique la mai­rie de Tou­louse. Ce sont les voi­sins qui ont aler­té nos ser­vices car ils crai­gnaient un in­cen­die à cause des mon­tagnes de car­tons et de pa­piers. Le cas est unique et ex­cep­tion­nel : tout le ter­rain est en­tiè­re­ment re­cou­vert d’ob­jets de ré­cu­pé­ra­tion sur une hau­teur de 2 à 3 m. Moins de 10 % de la sur­face ex­té­rieure a pu être dé­ga­gée en deux jours d’in­ter­ven­tion. » Les ser­vices de la mai­rie de­man­de­ront pro­chai­ne­ment un nou­vel ar­rê­té pré­fec­to­ral d’ur­gence afin de faire cou­per l’élec­tri­ci­té et le gaz, pour pou­voir ache­ver l’opé­ra­tion de désen­com­bre­ment. Tous les ans, une ving­taine de cas de syn­drome de Dio­gène sont si­gna­lés dans l’ag­glo­mé­ra­tion de Tou­louse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.