Les sup­por­teurs dé­jà sous le charme

Aujourd'hui en France - - FOOTBALL - PAR SÉ­BAS­TIEN NIETO ET YVES LE­ROY

LE CAVIAR après le caviar. Le Parc des Princes s’ap­prête à faire connais­sance avec Ky­lian Mbap­pé, ce soir. Dans l’idéal pa­ri­sien, le ga­min de Bon­dy au­rait dû être re­pé­ré au plus jeune âge dans son quar­tier, ma­tu­ré dans l’usine à cham­pion du club, avant de de­ve­nir « le nou­veau Mes­si », se­lon une ex­pres­sion chère à Nas­ser Al­khe­laï­fi. L’at­ta­quant a fait un cro­chet par Mo­na­co et l’opé­ra­tion va, à terme, coû­ter 180 M€, mais Pa­ris tient peu­têtre le sym­bole de ses dix pro­chaines an­nées et il va le pré­sen­ter à son pu­blic ce soir.

« C’est bien pour lui d’être re­ve­nu en ré­gion pa­ri­sienne. Ici, il est de­vant ses potes, sa fa­mille, c’est son club, as­sure Youss, un fan de 26 ans, qui se­ra pré­sent au Parc pour l’oc­ca­sion. C’est aus­si le top avant la Coupe du monde. Moi, j’aime quand il fait comme Thier­ry Hen­ry. Il part de la gauche, plat du pied… Il est in­tou­chable. A pa­ris, il va de­ve­nir une star. »

L’at­tente est moins mon­diale pour Mbap­pé que pour Ney­mar, évi­dem­ment. Do­na­tel­lo, son sur­nom, n’a été ac­cueilli que par quelques fans lors de son pre­mier en­traî­ne­ment au camp des Loges, et le Bré­si­lien reste bien la star des ventes. « Ney­mar est la vraie at­trac­tion de l’an­née, consi­dère Maxime, 31 ans. C’est sur­tout pour lui que je vais au Parc. Mbap­pé, il me rap­pelle Ro­nal­do (NDLR : le Bré­si­lien) à ses dé­buts. Et, oui, il vient de la ré­gion pa­ri­sienne, un peu comme nous tous. On ne peut qu’être fiers de ça. J’es­père qu’il res­te­ra long­temps et qu’il de­vien­dra le sym­bole du Parc. »

« LE FOOT EST EN LUI, IL A LE TRUC DES GRANDS JOUEURS » JAMES, MEMBRE DU CUP

Peut-être plus que Ney­mar, la marque mon­diale, Mbap­pé a tout pour sé­duire un pu­blic plus spé­cia­liste. « Un peu comme tout le monde, je me di­sais : On a Ney­mar, est-ce qu’on a vrai­ment be­soin de lui ?, avoue James, un membre du Col­lec­tif ul­tras Pa­ris (CUP) pré­sent dans les tri­bunes du Cel­tic Park. Je voyais dé­jà ses matchs de Mo­na­co, mais quand tu es au stade, tu te rends beau­coup mieux compte. Je ne le voyais pas si fort dans les pe­tits pé­ri­mètres. Il s’amuse avec les autres, on a l’im­pres­sion qu’il est là de­puis dix ans. Le foot est en lui, il a le truc des grands joueurs. Il dé­gage une sé­ré­ni­té… Fran­che­ment, il m’im­pres­sionne. Il y a un cer­tain dé­ca­lage avec Ney­mar, qui semble à part, même avec les ré­seaux so­ciaux. Mbap­pé res­semble plus à un vrai joueur de foot. C’est moins abs­trait. » Ce soir, ce se­ra en­core un peu plus concret.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.