Le bra­queur re­pen­ti re­plonge

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS -

e sont de vieilles gloires du ban­di­tisme. Trois mal­fai­teurs, proches du Roi de la belle, An­to­nio Fer­ra­ra, ont été dé­fé­rés hier de­vant les ma­gis­trats de la ju­ri­dic­tion in­ter­ré­gio­nale (Jirs) de Pa­ris. Par­mi eux, Ma­lek Bouab­bas qui, après avoir été condam­né à huit ans de pri­son dans l’af­faire de l’éva­sion de Fer­ra­ra en 2003, avait écrit un livre pour ra­con­ter sa ver­sion des faits, en 2015.

La jus­tice leur re­proche d’avoir com­mis, en juillet 2015, un bra­quage dans un ma­ga­sin de maillots de

Cbain à Pa­ris et fo­men­ter un obs­cur pro­jet cri­mi­nel. L’af­faire com­mence lors­qu’en 2015, les en­quê­teurs de L’OCLCO (Of­fice cen­tral de lutte contre le crime or­ga­ni­sé) mènent une en­quête après la dé­cou­verte d’une BMW Sé­rie 1, vo­lée et ma­quillée, dans un box de Mon­treuil (Seine-saint-de­nis).

DES SURVEILLANCES DE DEUX ANS

Les fonc­tion­naires iden­ti­fient les frères Ma­lek et Ka­rim Bouab­bas ain­si que Faou­zi He­bieb, tous les trois condam­nés dans l’af­faire de l’éva­sion à l’ex­plo­sif d’an­to­nio Fer­ra­ra en mars 2003.

Les surveillances durent deux ans. Les forces de l’ordre dé­couvrent que cette équipe s’est spé­cia­li­sée dans le tra­fic de mo­tos et de voi­tures vo­lées. Et ils ap­prennent que leurs em­preintes ont été re­le­vées sur le bra­quage du ma­ga­sin de maillots de bain. Mais les in­ves­ti­ga­tions ne leur per­mettent pas de com­prendre ce que pré­parent ces mal­fai­teurs. La dé­ci­sion est alors prise de les ar­rê­ter avant qu’ils ne passent à l’acte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.