?

Aujourd'hui en France - - LA MÉTÉO - « Les Ali­men­ta­tions par­ti­cu­lières »,

POUR­QUOI DES ÉTATS GÉ­NÉ­RAUX ?

Les États gé­né­raux de l’ali­men­ta­tion étaient une pro­messe de cam­pagne d’em­ma­nuel Ma­cron. Leur ob­jec­tif : per­mettre une large consul­ta­tion, tant des spé­cia­listes de l’ali­men­ta­tion que des consom­ma­teurs eux­mêmes, pour ten­ter d’ap­por­ter des ré­ponses concrètes à de grandes pro­blé­ma­tiques. Du cô­té de la pro­duc­tion, il s’agit de créer plus de va­leur et de mieux la ré­par­tir au sein de la chaîne, en ga­ran­tis­sant no­tam­ment une meilleure ré­mu­né­ra­tion aux agri­cul­teurs. Cô­té consom­ma­teurs, l’am­bi­tion est de trou­ver les moyens d’as­su­rer aux Fran­çais «une ali­men­ta­tion saine, sûre et du­rable ».

COMMENT PAR­TI­CI­PER ?

La plate-forme ega­li­men­ta­tion. gouv.fr est ou­verte à tous. Elle donne la pos­si­bi­li­té de vo­ter pour ou contre des pro­po­si­tions émises par le gou­ver­ne­ment ou les autres contri­bu­teurs, de dé­ve­lop­per une ré­ponse ar­gu­men­tée si be­soin, mais aus­si de faire des pro­po­si­tions concrètes. Il est éga­le­ment pos­sible de ré­fé­ren­cer des sources d’in­for­ma­tion afin de les por­ter à la connais­sance de la com­mu­nau­té. Dix thé­ma­tiques sont ou­vertes au dé­bat sur les ques­tions de pro­duc­tion et dis­tri­bu­tion, de consom­ma­tion, et sur les en­jeux in­ter­na­tio­naux. À la mi-oc­tobre, c’est celle in­ti­tu­lée « Comment ac­com­pa­gner la trans­for­ma­tion de notre agri­cul­ture » qui avait sus­ci­té le plus d’in­té­rêt chez les in­ter­nautes, avec 3 224 contri­bu­tions et près de 30 000 votes. Au to­tal, le site re­cen­sait alors un to­tal d’en­vi­ron 13 500 contri­bu­tions et plus de 100 000 votes.

CLAUDE FISCHLER, so­cio­logue de l’ali­men­ta­tion, di­rec­teur de re­cherche au CNRS*.

en moins de pro­téines ani­males et de plus en plus de pro­téines vé­gé­tales. Pour ma part, je pré­fère le pois­son. Or la res­source s’épuise : ré­flé­chis­sons à la pis­ci­cul­ture, à la fa­çon de nour­rir les éle­vages. La re­cherche fait éga­le­ment des pro­grès. La viande in vi­tro une fois au point trou­ve­ra peut-être un mar­ché. On voit dé­jà ap­pa­raître, plu­tôt aux États-unis et dans l’eu­rope du Nord, des ali­ments com­plets sous forme de poudre à dis­soudre dans de l’eau (l’équi­valent de la fa­meuse pi­lule nu­tri­tion­nelle qu’on pré­di­sait au XXE siècle). En même temps les foo­dies sont lé­gion… Les hy­po­thèses sont nom­breuses et bien ma­lin qui pour­ra pré­dire l’ave­nir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.