Digne, la bonne sur­prise

Aujourd'hui en France - - VIE QUOTIDIENNE -

à Wer­ner (56e). Sa res­pon­sa­bi­li­té n’est pas en­ga­gée sur l’éga­li­sa­tion al­le­mande (90e).

Après une bonne en­tame de match, le Ni­çois a souf­fert phy­si­que­ment et tech­ni­que­ment. Rem­pla­cé par Pa­vard (64e), tout de suite dans le coup.

Il s’em­mêle les pin­ceaux et Özil a failli en pro­fi­ter (22e). Si­non, le dé­fen­seur du Real, pro­mu ca­pi­taine, a été pré­cieux pour com­pen­ser les dés­équi­libres. Trop court sur le but de Stindl.

Pla­ce­ment, an­ti­ci­pa­tion et puis­sance, le dé­fen­seur cen­tral du Bar­ça dis­pose de la pa­no­plie in­ter­na­tio­nale. Il a dé­jà l’étoffe d’un pa­tron.

Très en jambes, le Bar­ce­lo­nais a été hy­per­ac­tif dans son cou­loir, im­pli­qué sur l’ou­ver­ture du score. Un peu plus dis­cret après la pause. Rem­pla­cé par Kur­za­wa (82e). Un peu en dif­fi­cul­té face au pres­sing al­le­mand, il a re­le­vé la tête en se­conde pé­riode. Le Pa­ri­sien a beau­coup cou­ru pour col­ma­ter les brèches. Avec Özil dans son dos et Khe­di­ra face à lui, il avait de quoi s’oc­cu­per. Après un très bon dé­but de match, il est ren­tré dans le rang. Quelques pertes de balles qui au­raient pu coû­ter cher. Rem­pla­cé par N’zon­zi (64e). In­té­res­sant dans ses dé­pla­ce­ments, il a par­fois man­qué de jus­tesse dans ses der­niers gestes. Un dé­faut com­pen­sé par sa passe dé­ci­sive sur le se­cond but.

Dans un match à va­leur de test, face à l’une des meilleures dé­fenses du monde, il a le mé­rite de mar­quer un dou­blé. Rem­pla­cé par Griez­mann (76e).

En­tre­pre­nant, ins­pi­ré et per­cu­tant, le Man­cu­nien n’a pas man­qué son re­tour en bleu dans la peau d’un ti­tu­laire. Pas­seur dé­ci­sif sur l’ou­ver­ture du score. Dom­mage qu’il manque la balle de 3-1 en fin de match (89e).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.