« La France au­rait mé­ri­té la vic­toire »

Aujourd'hui en France - - SPORTS - DE NOTRE CORRESPONDANT ALAIN JOUTEAU À BER­LIN

AU­TEUR du but vic­to­rieux de la fi­nale de la Coupe du monde 1990 face à l´ar­gen­tine (1-0) qui of­frait à l´al­le­magne son troi­sième titre pla­né­taire, An­dreas Brehme a sui­vi le duel entre la Mann­schaft et les Bleus, hier soir, de­vant sa té­lé­vi­sion à Mu­nich. Il juge la pres­ta­tion des Tri­co­lores. L’équipe de France vous a-t-elle plu ?

Elle a été meilleure que l´al­le­magne, no­tam­ment en pre­mière pé­riode. J´ai no­tam­ment ap­pré­cié sa ca­pa­ci­té à ra­pi­de­ment se pro­je­ter vers l´avant. Elle s´est créé deux fois plus d´oc­ca­sions dan­ge­reuses que la Na­tio­nal­mann­schaft qui a man­qué de rythme et d´ima­gi­na­tion. La France au­rait mé­ri­té la vic­toire. Un Fran­çais a-t-il re­te­nu votre at­ten­tion ?

On parle beau­coup de Ky­lian Mbap­pé de­puis quelques mois, mais c´est un autre joueur que je veux mettre en avant: An­tho­ny Mar­tial. Il a été dans tous les bons coups. Sa ca­pa­ci­té d´ac­cé­lé­ra­tion est im­pres­sion­nante. Alexandre La­ca­zette a éga­le­ment été par­ti­cu­liè­re­ment al­truiste et ef­fi­cace.

Y a-t-il un as­pect du jeu ou une in­di­vi­dua­li­té qui vous a dé­cu ?

Pas for­cé­ment dé­çu, mais la dé­fense n´a pas ap­por­té toutes les ga­ran­ties. Avec un peu plus de per­cus­sion et de créa­ti­vi­té, l´al­le­magne au­rait mar­qué en­core plus de buts. C´est le ten­don d´achille des Fran­çais.

Les Bleus iront-ils loin lors de la Coupe du monde ?

Ils en ont le po­ten­tiel, c´est évident. Ils pos­sèdent une quan­ti­té d´in­di­vi­dua­li­tés à chaque poste et Des­champs n´au­ra que l´em­bar­ras du choix. Si la France par­vient à for­mer un col­lec­tif bien hui­lé, elle ira très loin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.