Ul­ti­mate Fight à point nom­mé

Aujourd'hui en France - - HIPPISME - PAR STEAVIE DOUSSOT

Qua­trième d'un gros han­di­cap dis­pu­té le mois der­nier sur ce même parcours, UL­TI­MATE FIGHT est un can­di­dat sé­rieux au suc­cès.

EN­TRAέNÉ en Ré­pu­blique Tchèque par Zde­no Ko­plik, UL­TI­MATE FIGHT ef­fec­tue­ra une nou­velle fois un long dé­pla­ce­ment pour ve­nir cou­rir en France à la fa­veur d’un en­ga­ge­ment fa­vo­rable. Après avoir ef­fec­tué des dé­buts en­cou­ra­geants dans cette ca­té­go­rie au mois d'août à Deau­ville, il a cou­ru en pro­grès der­niè­re­ment sur le parcours concer­né. Ce che­val en plein épa­nouis­se­ment n'a pas en­core dé­voi­lé tout son po­ten­tiel. Il a re­pris de la fraî­cheur de­puis sa der­nière sor­tie et l'as­sou­plis­se­ment des pistes joue­ra en sa fa­veur. Confié pour l'oc­ca­sion à Ch­ris­tophe Sou­mil­lon, il a les moyens d'épin­gler son pre­mier quin­té. Pan­tall puis­sance 2. Ti­tu­laire de 118 suc­cès de­puis le dé­but de l'an­née, le pro­fes­sio­nel de Beau­préau (Maine-et­loire), Hen­ri-alex Pan­tall, au­ra deux bonnes car­touches. Notre pré­fé­rence ira à DARK ORBIT (n°6), un élé­ment bien connu des quin­téistes. Après un échec sur la piste de Chan­tilly, dont il n’ap­pré­cie guère le pro­fil, il a re­mis les pen­dules à l'heure en échouant de peu pour le suc­cès à Mai­sons-laf­fitte. Comme le tra­cé de Fon­tai­ne­bleau lui convient à mer­veille, il mé­rite un large cré­dit. Quant à sa com­pagne de box, BOU­QUET DE FLORES (n°4), elle vient d'ef­fec­tuer des dé­buts ho­no­rables dans la ca­té­go­rie des gros han­di­caps face à ses ai­nés. Pa­rée de la ca­saque en grande forme de l'écu­rie Go­dol­phin, la fille de STREET CRY va, en outre, re­trou­ver un parcours sur le­quel elle compte trois ac­ces­sits d'hon­neur en au­tant de sor­ties. La mé­fiance est donc de mise. DES AN­NÉES FOLLES, une drôle de dame. Plus confir­mée au ni­veau in­fé­rieur, DES AN­NÉES FOLLES (n°16) n'était pas at­ten­due à pa­reille fête ré­cem­ment dans une épreuve ana­logue, d'où sa cote de 21/1. Elle est en me­sure de confir­mer ses bonnes dis­po­si­tions si elle ne voit pas le jour trop tôt. Et les autres ? MILLFIELD (n°2), à ne pas condam­ner hâ­ti­ve­ment, ROSS CASTLE (n°5), NAAB (n°9) et LARIS (n°8) ont des titres à faire va­loir et ne doivent sur­tout pas être écar­tés au mo­ment du choix.

(Scoop­dy­ga/jean-phi­lippe Mar­ti­ni.)

Chan­tilly, le 24 juillet. Dans le Prix du Sa­git­taire, dis­pu­té en ligne droite, UL­TI­MATE FIGHT im­pose sû­re­ment sa loi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.