Uni­q­lo rime avec ro­bots

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - PAR SÉ­VE­RINE CAZES

La marque ja­po­naise de vê­te­ments va au­to­ma­ti­ser ses en­tre­pôts, au Ja­pon et à l’étran­ger. Ob­jec­tif : ga­gner en ra­pi­di­té. 90 % du per­son­nel se­ra rem­pla­cé par des ro­bots.

ON CONNAIS­SAIT dé­jà Pep­per, le sym­pa­thique ro­bot hu­ma­noïde qui ac­cueille de­puis 2016 les clients dans la bou­tique Uni­q­lo de Saint­ger­main-des-prés, à Pa­ris, vi­trine connec­tée de la marque ja­po­naise de vê­te­ments en France. Sa­chez que les dou­dounes ul­tra­lé­gères, les tee-shirts unis et les fa­meux pan­ta­lons in­frois­sables qui ont fait le suc­cès d’uni­q­lo se­ront aus­si bien­tôt triés, éti­que­tés et ex­pé­diés en ma­ga­sins… par des ro­bots.

Sa so­cié­té mère, Fast Re­tai­ling, a dé­voi­lé hier un vaste plan de mo­der­ni­sa­tion de ses en­tre­pôts au Ja­pon et à l’étran­ger, en par­te­na­riat avec Dai­fu­ku, spé­cia­liste des sys­tèmes de ma­nu­ten­tion au­to­ma­ti­sés. « Nous vou­lons au­to­ma­ti­ser nos en­tre­pôts aus­si vite que pos­sible », a dé­cla­ré Ta­da­shi Ya­nai, di­rec­teur gé­né­ral de Fast Re­tai­ling, à l’agence Reu­ters. Et les in­ves­tis­se­ments sont là : le groupe pré­voit d’y consa­crer 770 M€ sur une pé­riode in­dé­ter­mi­née.

LE JA­PON CONFRON­TÉ À UN GRAVE PRO­BLÈME DE DÉ­MO­GRA­PHIE

L’en­tre­pôt du quar­tier d’ariake, à To­kyo, que la presse nip­pone a ex­cep­tion­nel­le­ment pu vi­si­ter, a été le pre­mier à bé­né­fi­cier de ce grand lif­ting fu­tu­riste. A l’in­té­rieur, très peu de sa­la­riés mais un cir­cuit de ta­pis rou­lants opé­rés par des ma­chines bour­rées d’élec­tro­nique. Tel que le rap­porte The Ja­pan News, « le sys­tème ro­bo­tique est conçu pour trans­fé­rer les pro­duits li­vrés par ca­mion, lire les éti­quettes élec­tro­niques at­ta­chées aux pro­duits et confir­mer leurs nu­mé­ros de stocks et d’autres in­for­ma­tions ». Un sys­tème qui a per­mis de ré­duire de 90 % le per­son­nel et de faire fonc­tion­ner l’en­tre­pôt jour et nuit. Sans in­ter­rup­tion.

Pour­quoi cette course à la ro­bo­ti­sa­tion ? Uni­q­lo es­père tout d’abord ré­duire ses coûts de sto­ckage, op­ti­mi­ser sa lo­gis­tique et li­vrer ses pro­duits plus ra­pi­de­ment dans le monde en­tier. Pas ques­tion de se lais­ser dis­tan­cer par le géant amé­ri­cain Ama­zon, qui lui aus­si au­to­ma­tise ses en­tre­pôts.

Mais il y a un autre avan­tage. « Le Ja­pon fait face à un dé­fi dé­mo­gra­phique : le pays vieillit et sa po­pu­la­tion ac­tive di­mi­nue chaque an­née de 0,5 %. Pour res­ter une grande puis­sance et conti­nuer à créer de la crois­sance, le pays em­prunte deux che­mins à la fois : faire tra­vailler de plus en plus de gens, no­tam­ment les femmes, et réa­li­ser des gains de pro­duc­ti­vi­té. Or, quoi de mieux que les ro­bots pour ga­gner en pro­duc­ti­vi­té ? » dé­crypte Fré­dé­ric Rol­lin, conseiller en stra­té­gie d’in­ves­tis­se­ment chez Pic­tet AM. Si l’in­dus­trie au­to­mo­bile était jus­qu’à pré­sent la plus grande uti­li­sa­trice de ro­bots, d’autres sec­teurs de l’éco­no­mie nip­pone in­ves­tissent aus­si for­te­ment dans ce type d’in­no­va­tions.

Voi­là qui pose peu de dif­fi­cul­tés dans l’in­dus­trie et la lo­gis­tique, mais rem­pla­cer le tra­vail hu­main par des ro­bots se ré­vèle plus com­pli­qué dans d’autres sec­teurs, comme le BTP, la san­té, l’aide aux per­sonnes âgées ou aux jeunes en­fants. « De­puis la fin des an­nées 2000, le pa­tro­nat ja­po­nais connaît un pro­blème de manque de main-d’oeuvre », sou­ligne Alexandre Roy, maître de confé­rences à l’in­al­co spé­cia­liste du Ja­pon. Si bien que, « sans le dire trop fort, le gou­ver­ne­ment de droite dure, as­su­mée, de Shin­zo Abe pra­tique de­puis 2012 une po­li­tique choi­sie d’im­mi­gra­tion de tra­vail ».

En juin, il s’est fixé un ob­jec­tif am­bi­tieux : faire ve­nir 500 000 tra­vailleurs étran­gers d’ici à 2025. Un nou­veau sta­tut de vi­sa de tra­vail de cinq ans de­vrait être créé au prin­temps. « Ces der­nières an­nées, plus de 250 000 Viet­na­miens ont dé­jà été em­bau­chés dans le pays », sou­ligne en­core Alexandre Roy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.