Faut-il taxer da­van­tage l’al­cool ?

Des mé­de­cins le ré­clament.

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ -

C’EST, SE­LON EUX, « le grand ab­sent » du fi­nan­ce­ment de la lutte contre les ad­dic­tions. Des pontes de la mé­de­cine ont écrit hier à la mi­nistre de la San­té, Agnès Bu­zyn, pour lui de­man­der de taxer plus for­te­ment l’al­cool. Ob­jec­tif : abon­der le fonds de pré­ven­tion ins­crit dans le pro­jet de bud­get de la Sé­cu­ri­té so­ciale.

ABON­DER LE FONDS DE LUTTE CONTRE LES AD­DIC­TIONS

Les si­gna­taires de la lettre rap­pellent que, au-de­là des 49 000 morts an­nuelles di­rec­te­ment pro­vo­quées par sa consom­ma­tion, l’al­cool est la deuxième cause de can­cer. C’est aus­si la pre­mière cause de mor­ta­li­té chez les 1530 ans, de dé­mence pré­coce et de re­tard men­tal évi­table de l’en­fant (né d’une femme qui bu­vait pen­dant la gros­sesse).

Se­lon eux, la pré­ven­tion gou­ver­ne­men­tale en ma­tière d’al­cool se li­mite à une « dis­cus­sion pi­cro­cho­line (dé­ri­soire) » sur la taille du pic­to­gramme « in­ter­dit aux femmes en­ceintes ».

La loi de fi­nan­ce­ment de la Sé­cu­ri­té so­ciale de­vrait, au contraire, in­té­grer « une taxe sur les bois­sons al­coo­li­sées » pro­por­tion­nelle aux de­grés d’al­cool « pour fi­nan­cer les soins » et « une taxe sur les dé­penses de pu­bli­ci­té, y com­pris sur In­ter­net, pour fi­nan­cer la pré­ven­tion », pré­cisent ces mé­de­cins.

Le pro­jet de bud­get de la Sé­cu pré­voit d’abon­der le fonds es­sen­tiel­le­ment avec les taxes sur les ci­ga­rettes (100 M€) et, à la marge, avec les fu­tures amendes sur le can­na­bis (10 M€). « Les ex­cel­lents ré­sul­tats ob­te­nus en ma­tière de lutte contre le ta­bac grâce à la hausse du prix montrent pour­tant la voie à suivre », jugent ces spé­cia­listes.

J.V.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.