Une fête pour le ha­meau mau­dit

Aujourd'hui en France - - EN RÉGIONS - FRANCK LAGIER

NOU­VELLE-AQUI­TAINE. Cour­be­fy, ha­meau de la com­mune de Bus­sière-ga­lant, en Haute-vienne, se­ra in­ves­ti au­jourd’hui par un col­lec­tif d’ar­tistes bap­ti­sé la Ré­pu­blique au­to­nome et vo­lon­taire des cham­pions. Une fête « à éner­gie po­si­tive » y est or­ga­ni­sée pour pro­tes­ter contre l’aban­don du site. Cour­be­fy, c’est ce vil­lage dont la presse na­tio­nale et in­ter­na­tio­nale avait par­lé en 2012. Com­pre­nant 21 mai­sons, une cha­pelle du XIIIE siècle, une pis­cine, il avait été pro­po­sé aux en­chères à Li­moges pour 300 000 € et ache­té 520 000 €. On croyait alors le site sau­vé mais, huit jours avant que le pro­jet de ré­ha­bi­li­ta­tion ne soit dé­voi­lé, son pro­prié­taire, le mil­liar­daire sud-co­réen Yoo Byung-eun, alias Ahae, dé­cé­dait mys­té­rieu­se­ment en 2014. Et rien n’a bou­gé en­suite. De­puis les an­nées 1980, tous les pro­jets me­nés à Cour­be­fy ont avor­té ou se sont ter­mi­nés en faillites. Cer­tains disent du vil­lage li­mou­sin qu’il est dé­fi­ni­ti­ve­ment mau­dit. « Faux », ré­torque le maire dé­lé­gué de Saint-ni­co­las­cour­be­fy, Ber­nard Guil­hem. « Le fils d’ahae veut me­ner à bout le pro­jet de son père. Deux re­pré­sen­tants vien­dront des Etats-unis ce mois-ci. » Lé­gè­re­ment aga­cé par la Ré­pu­blique des cham­pions, Ber­nard Guil­hem l’as­sure : « S’ils pé­nètrent sur le site, on por­te­ra plainte. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.