Le sud des Etats-unis ra­va­gé par l’ou­ra­gan Mi­chael

Aujourd'hui en France - - LA UNE -

de l’ou­ra­gan Mi­chael, qui a lais­sé dans son sillage des scènes de dé­so­la­tion en Flo­ride, dans le sud des Etats-unis, a at­teint 17 morts. Même si, ré­tro­gra­dé en simple tempête, Mi­chael s’éloi­gnait des côtes amé­ri­caines hier, les au­to­ri­tés re­doutent que ce bi­lan s’alour­disse. Les opé­ra­tions de sau­ve­tage s’an­noncent longues. Mi­chael est l’ou­ra­gan le plus violent qui ait frap­pé le nord-ouest de la Flo­ride de­puis le dé­but des re­le­vés, en 1851. L’ou­ra­gan a du­re­ment frap­pé d’autres Etats. En Ca­ro­line du Nord, au moins trois vic­times sont re­cen­sées. Cet Etat avait dé­jà été tou­ché par l’ou­ra­gan Flo­rence le mois der­nier. Les ser­vices d’ur­gence de la Vir­gi­nie, où Mi­chael est pas­sé jeu­di soir, ont confir­mé ven­dre­di ma­tin sur Twit­ter « cinq morts liées à Mi­chael ». En Géor­gie, une fillette de 11 ans a été tuée lors­qu’un auvent de ga­rage a at­ter­ri sur sa mai­son. Le pré­sident amé­ri­cain, Do­nald Trump, a in­di­qué ven­dre­di sur Twit­ter qu’il se ren­drait en Flo­ride et en Géor­gie en dé­but de se­maine. « Nous tra­vaillons très dur dans chaque ré­gion et chaque Etat af­fec­tés — nous sommes avec vous ! » a-t-il écrit.

Les se­cours étaient à pied d’oeuvre à Mexi­co Beach, où les hé­li­co­ptères mi­li­taires et ci­vils pas­saient en rase-mottes. Dans cette lo­ca­li­té cô­tière qui compte un mil­lier de ré­si­dants à l’an­née, une tour de com­mu­ni­ca­tion d’ur­gence a été ins­tal­lée, le ré­seau de té­lé­pho­nie mo­bile étant hors ser­vice. Mal­gré les consignes d’éva­cua­tion qui ont pro­ba­ble­ment sau­vé de nom­breuses vies, cer­tains ha­bi­tants étaient res­tés. Les sur­vi­vants ra­content l’en­fer. « On a eu très peur, on n’avait ja­mais vu quelque chose comme ça », confiait Rose Loth, 53 ans.

A Pa­na­ma Ci­ty, la si­tua­tion aus­si était pré­oc­cu­pante : mai­sons ra­va­gées, toi­tures ar­ra­chées, ba­teaux en­cas­trés les uns dans les autres, arbres jon­chant le sol. Sur les ré­seaux so­ciaux, les images pu­bliées par les in­ter­nautes par­laient d’elles-mêmes : routes et par­kings de su­per­mar­chés ont été sub­mer­gés par la mon­tée des eaux. Les ser­vices d’ur­gence de cet Etat ont in­di­qué que 1 200 routes avaient été fer­mées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.