«Change.org a sup­plan­té le tra­jet Bas­tille-na­tion »

Aujourd'hui en France - - LA UNE -

les ar­gu­ments en fa­veur d’une ré­par­ti­tion plus « juste » du pou­voir, au risque de l’in­gou­ver­na­bi­li­té. Dans ce contexte, la dé­mo­cra­tie donne l’im­pres­sion de flot­ter entre deux eaux, de ne pas pou­voir conci­lier re­pré­sen­ta­tion et par­ti­ci­pa­tion. Pour­tant, les in­ter­ro­ga­tions sur le bon gou­ver­ne­ment dé­mo­cra­tique sont aus­si vieilles que la dé­mo­cra­tie elle-même et la contes­ta­tion so­ciale ou po­li­tique du pou­voir une condi­tion né­ces­saire de l’exis­tence de la dé­mo­cra­tie et de son dy­na­misme. Et la France a connu, en 2017, un chan­ge­ment dans l’éco­no­mie gé­né­rale du pou­voir sans pré­cé­dent de­puis 1958 : le plus jeune pré­sident de l’his­toire, une As­sem­blée na­tio­nale re­nou­ve­lée à près de 75 %, un taux re­cord de femmes élues, un taux re­cord de néo­phytes en po­li­tique. Le sen­ti­ment dif­fus est ce­lui d’une sorte de dis­so­nance gé­né­ra­li­sée : nous ne sommes pas sa­tis­faits de la ma­nière dont nous sommes gou­ver­nés, mais nous ne sa­vons rien faire de cette in­sa­tis­fac­tion. Car, au-de­là de la dé­cep­tion, du ma­laise ou de l’ac­cep­ta­tion molle, ce qui pré­vaut, c’est l’in­ca­pa­ci­té fon­da­men­tale à nous mettre d’ac­cord col­lec­ti­ve­ment sur d’autres ma­nières de faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.