MER­CEDES GLA

Jus­qu’ici, Mer­cedes n’avait pas de quoi se frot­ter à l’Au­di Q3. Mais ça, c’était avant le GLA !

Auto Moto - - SOMMAIRE - PAR L. PI­NEL, PHO­TOS F. BOLUSSET

L’homme a de l’as­su­rance, c’est sûr ! Marc Lan­gen­brinck, pré­sident de Mer­cedes-Benz France, est plu­tôt confiant quant au suc­cès du GLA : “Dans l’Hexa­gone, en 2014, ça se­ra plus de la dis­tri­bu­tion que de la vente.” Sou­sen­ten­du, cette nou­velle Mer­cedes va se vendre comme des bret­zels sur les bords du Ne­ckar à Stutt­gart au prin­temps. Sur un seg­ment oc­cu­pé par l’Au­di Q3 et le BMW X1, le GLA n’au­ra pour­tant pas la par­tie fa­cile. Mais sa ligne de­vrait l’ai­der à sé­duire, avec ses hanches mar­quées et sa garde au sol haut per­chée (17,4 cm). Sans comp­ter l’étoile qui orne sa ca­landre.

Il n’y a pas qu’à l’ex­té­rieur que le GLA fait fort : l’in­té­rieur res­semble beau­coup à ce­lui de la Classe A, dont les ventes car­tonnent. Lo­gique, il est le qua­trième de la fra­trie, après les Classe B, A et CLA. Qu’il s’agisse des élé­gants et confor­tables sièges sport à ap­puie-tête in­té­gré, li­vrés en sé­rie sur la fi­ni­tion Sen­sa­tion, des aé­ra­teurs fa­çon ré­ac­teurs d’avion ou de l’écran cen­tral aux airs de ta­blette tac­tile, chaque dé­tail fait son pe­tit ef­fet. Le GLA montre un goût mar­qué pour le spec­tacle. Et l’en­semble, va­lo­ri­sant, est per­son­na­li­sable à sou­hait pour qui aime feuille­ter un ca­ta­logue d’op­tions aux airs de Bot­tin.

Mais à y re­gar­der de plus près, le GLA n’est pas ir­ré­pro­chable. La fi­ni­tion n’est pas aus­si lé­chée qu’à bord d’un Au­di Q3, les ran­ge­ments manquent et le GPS fi­gure au rang des op­tions. Par ailleurs, pour bé­né­fi­cier de l’ac­cès In­ter­net, qui per­met de té­lé­char­ger des ap­pli­ca­tions payantes telles qu’un guide tou­ris­tique (99 €) ou un site d’in­for­ma­tions (10 €), il faut im­pé­ra­ti­ve­ment le sys­tème Co­mand On­line en­traî­nant un sur­coût de 3 600 € (avec GPS et disque dur in­terne).

Cette po­li­tique ta­ri­faire, le client Mer­cedes s’y at­tend. En re­vanche, il ne peut pas soup­çon­ner une si faible ha­bi­ta­bi­li­té, vé­ri­ta­ble­ment in­digne du ga­ba­rit. En lar­geur aux coudes comme en es­pace aux jambes à l’ar­rière, le GLA dé­çoit. Et ce n’est pas la pe­tite taille des vitres ar­rière qui amé­liore la sen­sa­tion d’es­pace ! Sans ban­quette cou­lis­sante, et même si Mer­cedes pro­pose une op­tion (200 €) per­met­tant d’in­cli­ner les dos­siers de ban­quette ar­rière frac-

Ce GLA a tout pour ta­per dans l’oeil, mais il se sou­cie peu d’être ha­bi­table

tion­nable 2/3-1/3 (et de ga­gner 60 litres de coffre), voya­ger à cinq adultes ne se­ra pas sup­por­table long­temps. Sur ce point, la nou­veau­té ne risque pas de chi­per sa clien­tèle au mo­no­space Classe B. En re­vanche, sur cette fi­ni­tion Sen­sa­tion, le GLA a le bon goût d’uti­li­ser un hayon élec­trique pour ou­vrir et fer­mer son coffre… de seule­ment 421 litres.

De coffre, le mo­teur aus­si en manque. Dans cette ver­sion 200 CDI, le quatre-cy­lindres 2.2 litres dé­ve­loppe 136 ch. Cou­plé à une boîte de vi­tesses ma­nuelle à 6 rap­ports dont l’éta­ge­ment se ré­vèle long comme une veillée souabe et la com­mande un peu molle, le mo­teur n’offre que de mo­destes ac­cé­lé­ra­tions. Mais il est bien in­so­no­ri­sé et son ap­pé­tit de­meure très rai­son­nable. Mer­cedes an­nonce 4,5 l/ 100 km en moyenne sur les cycles d’ho­mo­lo­ga­tion. Avec une base tech­nique par­ta­gée avec les A, B et CLA, le cros­so­ver al­le­mand dis­pose lo­gi­que­ment d’une trans­mis­sion aux roues avant. Ce­la ne l’em­pêche pas de se mon­trer dy­na-

Confort, dy­na­misme et so­brié­té ai­de­ront à di­gé­rer ta­rif et op­tions

mique tout en of­frant un com­por­te­ment rou­tier sé­cu­ri­sant, sur­veillé par un an­ti­dé­ra­page ESP ef­fi­cace.

Au cha­pitre du confort, l’en­gin se ré­vèle plus moel­leux et plus confor­table que la Classe A mal­gré les jantes de 18 pouces. En re­vanche, mieux vaut évi­ter de sé­lec­tion­ner le châs­sis sport (350 €) qui, en plus de ra­bais­ser la garde au sol de 15 mm, raf­fer­mit la sus­pen­sion. D’autres op­tions semblent plus utiles. Cer­taines d’entre elles per­mettent d’ailleurs d’en­ri­chir un équi­pe­ment de sé­cu­ri­té dé­jà do­té d’un sys­tème de dé­tec­tion de som­no­lence et d’une alerte so­nore pré­ven­tive en cas de

col­li­sion im­mi­nente. Ain­si, l’alerte de fran­chis­se­ment in­vo­lon­taire de ligne est cou­plée à la sur­veillance des angles morts (950 €) et les air­bags la­té­raux ar­rière sont fac­tu­rés 450 €. On note aus­si quelques mes­qui­ne­ries comme les an­ti­brouillards et la désac­ti­va­tion de l’airbag fron­tal avant droit ta­ri­fés res­pec­ti­ve­ment 250 et 150 € !

A noter qu’une trans­mis­sion 4x4 est éga­le­ment pro­po­sée (voir en­ca­dré) à 2 200 €. In­dis­so­ciable de la boîte de vi­tesses ro­bo­ti­sée à double em­brayage et 7 vi­tesses, elle peut, se­lon la taille des jantes du GLA, en­gen­drer un ma­lus éco­lo­gique de 150 €. Un dé­tail négligeable lors­qu’on pré­voit d’in­ves­tir en­vi­ron 35 000 €. Car, par rap­port à la Classe A, le GLA s’af­fiche en­vi­ron 4 500 € plus cher à mo­to­ri­sa­tion et fi­ni­tion équi­va­lentes : lo­gique. Mais com­pa­rée à l’Au­di Q3, la nou­veau­té s’af­fiche à près de 2 200 € de plus. Là, ça l’est moins. Mais vi­si­ble­ment, il en faut plus pour ef­frayer Mer­cedes.

1 Le GLA se dé­guste avec deux ou quatre roues mo­trices. 2 6 cm plus haute que celle d’une Classe A, la po­si­tion de conduite, ré­glable à sou­hait, ne per­met tou­te­fois pas de do­mi­ner le tra­fic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.