Mer­cedes Classe S Cou­pé, Classe V

Auto Moto - - SOMMAIRE - PAR S. LARROUMET

Elle ana­lyse le vi­rage à ve­nir 15 mètres de­vant elle pour adap­ter le de­gré d’an­ti­rou­lis !

Dé­ri­vé de la li­mou­sine S, ce splen­dide cou­pé em­barque en­core plus de tech­no­lo­gie.

Un bond tech­no­lo­gique. A chaque nais­sance d’un nou­veau mo­dèle, c’est ce à quoi Mer­cedes nous convie. La Classe S et, plus ré­cem­ment, la Classe C l’ont en­core confir­mé. Mais la firme de Stutt­gart va en­core plus loin avec cette Classe S Cou­pé. Si elle peut, comme la ber­line dont elle dé­rive, re­ce­voir le Ma­gic Bo­dy Con­trol qui est ca­pable de lire le pro­fil de la route pour adap­ter en amont l’amor­tis­se­ment en fonc­tion des as­pé­ri­tés de la chaus­sée, cette S Cou­pé ajoute une fonc­tion de contrôle de rou­lis en fai­sant évo­luer la sus­pen­sion ac­tive ABC. Ce sys­tème re­pose sur la même ca­mé­ra sté­réo im­plan­tée der­rière le pare-brise qui va éga­le­ment ana­ly­ser le vi­rage 15 m avant d’ar­ri­ver des­sus pour ajus­ter le de­gré d’an­ti­rou­lis. Le dis­po­si­tif est ac­tif de 30 à 180 km/h et peut agir sur une am­pli­tude de 2,5° maxi­mum. Se­lon Mer­cedes, la sus­pen­sion ac­tive ABC li­mite l’ac­cé­lé­ra­tion trans­ver­sale et amé­liore par consé­quent le confort des quatre oc­cu­pants. Tou­jours pour leur bien-être, la marque étoi­lée pro­pose un pack Air Ba­lance qui dif­fuse un par­fum d’am­biance, dis­pose d’un sys­tème d’io­ni­sa­tion d’air cen­sé li­mi­ter les ions né­ga­tifs à bord (!), et sur­tout d’une fonc­tion “mas­sage éner­gi­sant” pour les sièges avant qui, se­lon Mer­cedes, équi­vaut à un mas­sage aux pierres chaudes. Ajou­tez à ce­la des sièges et des ac­cou­doirs chauf­fants et il de­vien­dra to­ta­le­ment su­per­flu d’al­ler au spa. Mais il fau­dra, du coup, faire at­ten­tion à ne pas des­cendre dans son ga­rage en pei­gnoir. Ce­la ris­que­rait de toute fa­çon de se voir car le toit en verre de 1,32 m2 donne l’im­pres­sion d’être sous une ver­rière. Heu­reu­se­ment, comme sur les SL et SLK, on peut en faire va­rier l’opa­ci­té grâce à un film de cris­taux li­quides. En­fin, si vous vous las­sez d’uti­li­ser la même voi­ture tous les jours de la se­maine, Mer­cedes pro­pose sept am­biances lu­mi­neuses dif­fé­rentes pour l’ha­bi­tacle. Après la Classe C, ce cou­pé Classe S est le deuxième mo­dèle de la marque à dis­po­ser d’un af­fi­chage tête haute qui re­flète dans le pare-brise la vi­tesse, les li­mi­ta­tions de vi­tesse, les in­di­ca­tions du GPS et les mes­sages d’aver­tis­se­ment d’aide à la conduite. Jus­te­ment, la conduite ne de­vrait pas être en­nuyeuse. Uni­que­ment pro­po­sé, au lan­ce­ment, avec un V8 es­sence bi­tur­bo 4.7 litres de 455 ch et 700 Nm, ce grand cou­pé de­vrait se dé­pla­cer cor­rec­te­ment. Mer­cedes ajoute que la so­no­ri­té à été tra­vaillée pour lui confé­rer un cô­té bien plus spor­tif que la ber­line. Pour en pro­fi­ter plei­ne­ment, il fau­dra pa­tien­ter jus­qu’en 2015 car cette S Cou­pé se dé­cli­ne­ra alors en ca­brio­let.

MER­CEDES CLASSE S COU­PÉ ● SEP­TEMBRE 2014

● Prix de base : ≈ 140 000 €

1 La planche de bord se dif­fé­ren­cie lé­gè­re­ment de celle de la li­mou­sine Classe S. 2 Beau­coup d’élé­gance mal­gré 5,03 m de long.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.