Avant l’été, vous avez an­non­cé un plan d’éco­no­mie de 1,2 Md€ pour la pé­riode 2017-2020, qui fait suite à un pre­mier plan d’un mil­liard, réa­li­sé entre 2012 et 2016. Ce­la se tra­dui­ra-t-il par des ré­duc­tions d’ef­fec­tifs et une dé­lo­ca­li­sa­tion in­dus­trielle ?

Auto Moto - - PASSION -

La com­pé­ti­ti­vi­té est un de­voir per­ma­nent. Le monde évo­lue vite, la concur­rence est de plus en plus agres­sive. La mé­ca­ni­sa­tion de l’in­dus­trie est gé­né­ra­trice de com­pé­ti­ti­vi­té, mais aus­si de confort. Ce­la ne si­gni­fie pas que l’on va sup­pri­mer des postes, mais que l’on va en créer des plus qua­li­fiés. Le tra­vail des agents en usine va évo­luer. Il pas­se­ra d’un rôle d’exé­cu­tion à des fonc­tions de sur­veillance et de maî­trise. Je suis op­ti­miste, je crois en notre ca­pa­ci­té d’im­plan­ter, un jour, de nou­velles usines en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.