L’

Auto Moto - - TECHNO -

écran tac­tile que nous uti­li­sons au quo­ti­dien sur nos smart­phones ou ta­blettes se ré­pand telle une traî­née de poudre à l’in­té­rieur des ha­bi­tacles. Il dé­trône les bou­tons et rend l’ac­cès plus lu­dique à cer­taines fonc­tions de la voi­ture. Le conte­nu tech­no­lo­gique des au­to­mo­biles ne ces­sant d’aug­men­ter, il faut, dé­sor­mais, trou­ver une autre al­ter­na­tive pour pi­lo­ter plus fi­ne­ment les me­nus. L’écran tac­tile de la Golf, par exemple, re­çoit un cap­teur de proxi­mi­té, si­tué juste des­sous. Dès que l’on ap­proche la main, cer­tains me­nus font leur ap­pa­ri­tion, alors qu’ils sont mas­qués en temps nor­mal pour ne pas sur­char­ger l’a chage… comme si le sys­tème de­vi­nait que l’on sou­haite mon­ter le son ou sé­lec­tion­ner une source mé­dia. Le même écran s’ac­com­mode aus­si de la ges­tuelle du ba­layage pour pas­ser d’un mor­ceau à l’autre, et du pin­ce­ment (em­prun­té à l’uni­vers d’Apple) pour dé­zoo­mer une carte sur le GPS. Mais on reste en­core dans l’uni­vers du tac­tile. BMW est al­lé plus loin, avec une vé­ri­table re­con­nais­sance de gestes. À bord de la Sé­rie 7, c’est en bou­geant la main, au ni­veau de la console cen­trale, que l’on par­vient à ac­tion­ner di­rec­te­ment cer­tains me­nus. Le sys­tème fait ap­pel à un cap­teur 3D (une ca­mé­ra si­tuée dans le pa­villon), qui dé­tecte et ana­lyse ces gestes. À condi­tion d’ef­fec­tuer des mou­ve­ments bien dé­fi­nis avec la main (ba­layer ou poin­ter), on peut, par exemple, prendre ou re­fu­ser

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.