Au lieu de faire une cam­pagne 100 % Web, pour­quoi avoir dé­ci­dé de faire aus­si de la té­lé sous forme de tea­ser ?

Auto Moto - - CONSO -

Avec ce prin­cipe de “drive to web”, la qua­li­té de l’au­dience est dé­mul­ti­pliée par rap­port à quel­qu’un qui vous voit dans un tun­nel de pub à 20 h 30 sur TF1, un di­manche soir. C’est la pre­mière fois que nous avons cette ap­proche. Même s’il est en­core un peu tôt pour ti­rer des conclu­sions, je peux vous dire qu’après 15 jours d’ex­ploi­ta­tion en France, le film cu­mu­lait dé­jà près de 3 mil­lions de vues. Si nous vou­lions une vé­ri­table in­trigue, il fal­lait tour­ner un film avec des pro­ta­go­nistes à fort ca­rac­tère. Ces rôles de mé­chant sont, par dé­fi­ni­tion, des per­son­nages sombres et com­plexes, qui donnent beau­coup plus d’as­pé­ri­tés au hé­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.