À

Auto Moto - - CONSO -

l’ar­rière, sur les cô­tés, à l’avant, les angles morts sont om­ni­pré­sents, no­tam­ment au­tour des poids-lourds, bus ou cars. Plus le vé­hi­cule est haut et long, plus ils sont im­por­tants. Les au­to­mo­bi­listes en connaissent l’exis­tence et ap­prennent à les ap­pri­voi­ser dès leurs pre­mières le­çons de conduite. L’angle mort doit sa (si­nistre) dé­no­mi­na­tion au fait que les usa­gers de faible ga­ba­rit (mo­tard, cy­cliste, ou pié­ton) dis­pa­raissent dans l’es­pace qui le dé­fi­nit, une zone de “non-vi­si­bi­li­té” n’en­trant pas dans le champ de vi­sion des ré­tro­vi­seurs. Quel conduc­teur s’ap­prê­tant à tour­ner à gauche dans une in­ter­sec­tion, sans mettre son cli­gno­tant, n’a pas été sur­pris par l’ap­pa­ri­tion, sur sa gauche, d’un deux-roues jus­qu’alors dis­si­mu­lé dans l’angle mort ? Autre scé­na­rio : un deux­roues se fau­file entre le trot­toir et un vé­hi­cule de gros ga­ba­rit (ca­mion, autocar, bus) sou­hai­tant tour­ner à droite. Le plus fra­gile se trouve dans l’angle mort du plus im­po­sant… et le drame sur­vient fré­quem­ment. Mais que faire pour ré­duire l’angle mort ? Les construc­teurs au­to­mo­biles ap­portent une ré­ponse en in­té­grant des sys­tèmes d’aide à la conduite de plus en plus per­fec­tion­nés : alerte de fran­chis­se­ment in­vo­lon­taire de ligne, ca­mé­ra de re­cul, aver­tis­seur ou dé­tec­teur d’angle mort, as­sis­tant de vi­sion la­té­rale, as­sis­tant de chan­ge­ment de file, etc. De la simple alerte (vi­suelle, so­nore, vi­bra­tions) au qua­si-co­pi­lo­tage élec­tro­nique, ces sys­tèmes s’avèrent très utiles pour dé­tec­ter ce que les conduc­teurs ne voient pas et, donc, évi­ter les col­li­sions. Pour au­tant, ils ne dis­pensent pas ce­lui-ci de res­ter vi­gi­lant. Même si le vé­hi­cule est équi­pé d’un mi­roir d’angle mort ou d’un ré­tro­vi­seur “grand angle” aug­men­tant le champ de vi­sion, la zone de non-vi­si­bi­li­té n’est ja­mais to­ta­le­ment sup­pri­mée. Je­ter un coup d’oeil vers l’ar­rière, en tour­nant ra­pi­de­ment la tête, de­meure une so­lu­tion simple et e cace pour se pré­mu­nir contre les mau­vaises sur­prises lors­qu’on change de file ou de di­rec­tion, aborde un gi­ra­toire ou s’in­sère sur l’au­to­route… Une ha­bi­tude que les mo­tards et les cy­clistes doivent aus­si adop­ter, en se pré­oc­cu­pant d’être mieux per­çus dans la cir­cu­la­tion : se rendre vi­sible en por­tant des ac­ces­soires ré­tro-ré­flé­chis­sants, ne pas cir­cu­ler à la hau­teur du ré­tro­vi­seur d’un vé­hi­cule de gros ga­ba­rit, ne pas ten­ter de le dé­pas­ser par la droite et ne pas se fau­fi­ler der­rière un vé­hi­cule qui ma­noeuvre… Bref, pen­ser à l’angle mort reste le meilleur moyen de le neu­tra­li­ser.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.