Porsche Cayenne

Après le scan­dale lié aux ac­cu­sa­tions de fraude aux re­jets pol­luants, le SUV pour­rait faire une croix sur le die­sel. Un mal pour un bien, qui ra­vi­ra les adeptes.

Auto Moto - - AUTO MENU - Par j. jo­dry, PHO­TOS dr

Alors que les gou­ver­ne­ments al­le­mand et suisse viennent d’in­ter­dire la com­mer­cia­li­sa­tion de l’ac­tuel Cayenne V6 die­sel, sur leurs mar­chés na­tio­naux, après la dé­cou­verte d’un sys­tème per­met­tant de mi­ni­mi­ser le ni­veau des émis­sions pol­luantes, Porsche semble faire ma­chine ar­rière avec la troi­sième gé­né­ra­tion de son fa­meux 4x4. Seuls deux V6 es­sence, is­sus de la ré­cente Pa­na­me­ra, s’af­fichent au ca­ta­logue, en rem­pla­ce­ment du 3.6 litres qui of­fi­ciait pré­cé­dem­ment : un 3.0 tur­bo 340 ch et un 2.9 bi-tur­bo 440 ch pour la ver­sion S. Mal­gré cette baisse de cy­lin­drée, les puis­sances croissent, res­pec­ti­ve­ment, de 40 et 20 ch. La voix of­fi­cielle du construc­teur de Zuf­fen­hau­sen in­dique qu’au­cun bloc die­sel n’est pré­vu pour le mo­ment. Un pro­fil bas, qui semble avoir dé­teint sur la plas­tique de ce nou­vel opus, on ne peut plus conser­va­teur. On dis­tingue da­van­tage

de mo­di­fi­ca­tions à l’ar­rière du vé­hi­cule, avec un nou­veau ban­deau de feux, tou­jours ins­pi­ré par la Pa­na­me­ra. La sil­houette gé­né­rale n’évo­lue guère, bien qu’elle s’étire, à pré­sent, sur 4,92 m (+ 6 cm). On croi­rait presque à un simple re­sty­lage, mal­gré l’em­ploi d’une nou­velle base tech­nique, en­core une fois par­ta­gée avec le fu­tur Volks­wa­gen Toua­reg, et une sub­stan­tielle perte de poids (65 kg) à la clé. Le vo­lume de coffre en pro­fite pour pas­ser de 670 à 770 litres. Tech­ni­que­ment, le nou­veau Cayenne re­çoit la boîte au­to­ma­tique Tip­tro­nic S à 8 rap­ports, pro­met­teuse d’ef­fi­ca­ci­té à haut ré­gime et de sou­plesse à bas ré­gime, grâce au couple consé­quent des mo­teurs (450 ou 550 Nm). Pour trou­ver le com­pro­mis idéal entre spor­ti­vi­té et confort, il peut aus­si comp­ter sur son châs­sis ac­tif Porsche 4D. Ce sys­tème, fonc­tion­nant en temps réel, op­ti­mise la ges­tion de la di­rec­tion élec­trique agis­sant sur l’es­sieu ar­rière di­rec­tion­nel. En op­tion, le Cayenne peut s’équi­per d’une sus­pen­sion pneu­ma­tique adap­ta­tive à tech­no­lo­gie “3 chambres” of­frant 60 % de vo­lume d’air sup­plé­men­taire par rap­port au mo­dèle pré­cé­dent, tan­dis que la sus­pen­sion pi­lo­tée PDCC Sport, de sé­rie sur la ver­sion S, s’en re­met à l’élec­tro­nique pour gé­rer, en­core plus pré­ci­sé­ment, les mou­ve­ments de caisse en conduite dy­na­mique. Mais la vé­ri­table in­no­va­tion porte sur le frei­nage, avec un re­vê­te­ment en car­bure de tungs­tène sur le disque de fonte, tri­ple­ment ver­tueux, puis­qu’il pro­pose une meilleure ef­fi­ca­ci­té, une moindre usure et une ré­duc­tion des pous­sières de frei­nage… un der­nier point très in­té- res­sant sur le plan de la san­té pu­blique. Auto

Mo­to fut l’un des pre­miers à s’em­pa­rer de la ques­tion, en dé­non­çant l’ex­trême no­ci­vi­té de ces par­ti­cules émises lors des frei­nages. Fa­ci­le­ment iden­ti­fiables, les étriers de ce sys­tème, bap­ti­sé PSCB, sont peints en blanc. À bord, point de ré­vo­lu­tion, la console re­con­dui­sant la dalle de 12,3 pouces des Pa­na­me­ra. Der­rière le vo­lant, le Cayenne reste fi­dèle au comp­teur cen­tral ana­lo­gique, cer­né par deux écrans de 7 pouces. Il met à jour ses ca­pa­ci­tés de connec­ti­vi­té, d’aide à la conduite et d’élé­ments de sé­cu­ri­té, éga­le­ment is­sus de la ber­line. Reste à connaître l’évo­lu­tion de sa gamme, qui pour­rait s’orien­ter ex­clu­si­ve­ment vers l’hy­bri­da­tion, et dé­lais­ser to­ta­le­ment l’em­bar­ras­sant ga­zole.

e] porsche cayenn dé­jà com­mer­cia­li­sé Prix de base ≈ 77 184 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.