Dacia Duster

Le cultis­sime rou­main évo­lue en dou­ceur, en dis­si­mu­lant adroi­te­ment sa soif de suc­cès, avec l’ob­jec­tif de dé­pas­ser le mil­lion d’exem­plaires écou­lé par son aïeul.

Auto Moto - - AUTO MENU - Par j. jo­dry, PHO­TOS dr

Avec la pu­deur d’une Volks­wa­gen Golf, la poule aux oeufs d’or de Dacia a choi­si la voie de la dis­cré­tion pour se ré­in­ven­ter. Le SUV fran­co-rou­main évo­lue ce­pen­dant plus qu’il n’y pa­raît. Il ne par­tage, en ef­fet, au­cun élé­ment de car­ros­se­rie avec l’an­cien. La cein­ture de caisse a été sur­éle­vée et le pare-brise, avan­cé de 10 cm. Ma­lin comme un pingre, il a éco­no­mi­sé sur les frais de concep­tion, en ré­cu­pé­rant les por­tières avant des ac­tuelles San­de­ro et Lo­gan. Une ruse dé­jà uti­li­sée par son pré­dé­ces­seur avec moins de bon­heur, ses ou­vrants s’in­té­grant moins har­mo­nieu­se­ment avec les ailes avant bo­dy­buil­dées, que sur le nou­veau Duster. Ce­lui-ci, au contraire, har­mo­nise les deux élé­ments de car­ros­se­rie en les dé­li­mi­tant par d’as­tu­cieux ex­trac­teurs d’air, re­haus­sés par les ré­pé­ti­teurs de cli­gno­tants. La fi­gure de style ren­force la sen­sa­tion de ro­bus­tesse, chère à la fi­liale de Re­nault. Dans la même veine, les bou­cliers se pa­rent d’im­po­sants sa­bots, quand le des­sin du ca­pot se ca­rac­té­rise par un épau­le­ment qui n’est pas sans rap­pe­ler les pro­duc­tions Land Rover. On reste, en re­vanche, sur notre faim à la vue de la grille de ca­landre et des op­tiques qui l’en­tourent, trop proches des San­de­ro et Lo­gan. De même, la poupe semble être un “co­pié-col­lé” de l’an­cien Duster, si l’on ex­cepte les op­tiques, jo­lies et in­édites, qui dé­bordent sur le hayon, qui épouse, lui­même, le galbe du sa­bot. À l’heure où nous bou­clions ce nu­mé­ro, nous ne dis­po­sions pas de vi­suels de la planche de bord du nou­veau Duster. Dacia pro­met un ha­bi­tacle iné­dit, soi­gnant l’er­go­no­mie et la qua­li­té de fa­bri­ca­tion, et do­té de nou­veaux équi­pe­ments. À voir… Les mo­to­ri­sa­tions, elles, de­vraient être re­con­duites à l’iden­tique, avec des blocs pla­fon­nant à 110 ch en die­sel et 125 ch en es­sence. Fi­dèle à son image de vrai 4x4, la trans­mis­sion in­té­grale est du voyage… en op­tion. Quant au ta­rif de base, il ne bou­ge­ra pas d’un io­ta (11 900 €), c’est pro­mis. Mais on re­grette l’aban­don du pro­jet de Duster 7 places, à em­pat­te­ment long.

Cein­ture de caisse, por­tières, pare-brise, l’an­cien Duster n’a lé­gué au­cun élé­ment de car­ros­se­rie à son suc­ces­seur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.