Ap­prendre à conduire avec une re­morque

Peu connue, l’ex­ten­sion du per­mis B, ap­pe­lée B96, per­met de conduire une voi­ture et son at­te­lage sans avoir à re­pas­ser son code.

Auto Moto - - AUTO MENU - par s. larroumet, pho­to DR

Le frein, c’est souvent l’ar­gent ou le temps. Lorsque l’on doit trac­ter une re­morque, on s’oriente gé­né­ra­le­ment vers un per­mis BE. Pro­blème : il faut re­pas­ser le code et ce­la peut fa­ci­le­ment at­teindre 1 000 €. Une fois en poche, vous avez le droit de conduire un en­semble (voi­ture + re­morque), dont le poids to­tal n’ex­cède pas 7,5 tonnes. Rap­pe­lons qu’avec le simple per­mis B, la li­mite de poids to­tal de l’en­semble est fixée à 3,5 tonnes. Entre les deux, il existe une for­ma­tion de 7 heures, ap­pe­lée B96, per­met­tant de conduire un en­semble al­lant jus­qu’à 4 250 kg. Nous l’avons sui­vie. Après un cours théo­rique d’une bonne heure, du­rant le­quel l’ins­truc­teur rap­pelle les règles élé­men­taires du code de la route et les pan­neaux spé­ci­fiques à la conduite avec une re­morque, place à la pra­tique. Et c’est là que ça se gâte… Si ac­cro­cher et dé­cro­cher un at­te­lage de­mande juste un peu de bon sens, la conduite exige da­van­tage de concen­tra­tion. En marche avant, l’en­semble de 9 mètres de long ne pose pas trop de sou­cis au conduc­teur, qui doit sim­ple­ment veiller au fait que la lar­geur de sa re­morque peut être su­pé­rieure à celle du vé­hi­cule trac­tant. Une fois la marche ar­rière en­clen­chée, en re­vanche, la moindre ma­noeuvre vous oblige à rai- son­ner à l’in­verse. Pour orien­ter votre re­morque vers la gauche, tour­nez le vo­lant à droite. Une gym­nas­tique in­tel­lec­tuelle qui, je l’avoue, a beau­coup de mal à pé­né­trer mon cer­veau. Et en­core… ins­truc­teur à bord, ça ne se passe pas trop mal. Mais li­vré à moi-même, et mal­gré le gui­dage par ra­dio, la re­morque va dans tous les sens. Après plu­sieurs ten­ta­tives, heu­reu­se­ment, on prend le coup. Une fois les “épreuves pla­teau” réus­sies, la for­ma­tion com­prend une heure de conduite sur route afin que l’ins­truc­teur ap­pré­cie votre com­por­te­ment en cir­cu­la­tion. S’il faut sa­voir an­ti­ci­per au dé­mar­rage comme au frei­nage, à cause de la masse im­por­tante à dé­pla­cer, il convient aus­si d’avoir, en per­ma­nence, un oeil sur les ré­tro­vi­seurs pour si­tuer sa re­morque. Dans les rond­spoints, comme les poids-lourds, on em­prunte uni­que­ment la file ex­té­rieure, même si on doit réa­li­ser un tour com­plet, en fai­sant un bon usage des cli­gno­tants. En 7 heures de for­ma­tion, j’ai ain­si ap­pris les bases de la conduite avec une re­morque. À l’is­sue de cette jour­née, l’auto-école dé­livre une at­tes­ta­tion, éga­le­ment adres­sée à la Pré­fec­ture, afin que votre per­mis de conduire re­çoive la men­tion B96. Cô­té ta­rif, en­fin, comp­tez 400 € en­vi­ron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.