L’es­sence plus sobre que le die­sel !

Auto Moto - - ENVIRONNEMENT -

TJI : der­rière cet acro­nyme se cache peut-être le mo­teur thermique de de­main. Le prin­cipe du “Tur­bu­lent Jet Igni­tion” est d’ajou­ter, à un mo­teur es­sence clas­sique, une pré­chambre de com­bus­tion. Do­tée d’un ou deux in­jec­teurs et d’une bou­gie, celle-ci se charge d’en­flam­mer un mé­lange air/es­sence stoe­chio­mé­trique (14,7 g d’air pour 1 g d’es­sence). En pas­sant au tra­vers de fins ori­fices per­cés à son ex­tré­mi­té, la com­bus­tion pro­voque des jets de flammes ca­pables d’al­lu­mer un mé­lange air/es­sence beau­coup plus pauvre, dans la chambre de com­bus­tion prin­ci­pale. Le ren­de­ment peut ain­si at­teindre 45 % (40 % pour un die­sel) et per­mettre une ré­duc­tion de consom­ma­tion de 30 %. Ce mo­teur es­sence se fait alors plus sobre qu’un die­sel, sans gé­né­rer de pol­luants, puisque l’al­lu­mage par torche crée une com­bus­tion ho­mo­gène. L’équi­pe­men­tier al­le­mand Mahle pense com­mer­cia­li­ser cette tech­no­lo­gie à la fin de la dé­cen­nie, les fran­çais, PSA no­tam­ment, ayant dé­po­sé des bre­vets de sys­tèmes si­mi­laires.

1 Pré­chambre de com­bus­tion 2 In­jec­teurs 3 Chambre de com­bus­tion prin­ci­pale

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.