fiat du­ca­to

Auto Moto - - CONSO -

fia­bi­li­té

Le Du­ca­to dé­plore un nombre im­por­tant de pro­blèmes de boîte de vi­tesses et d’em­brayage, ra­re­ment pris en charge par Fiat. Ils grèvent la fia­bi­li­té, par ailleurs cor­recte.

PRO­BLÈMES REN­CON­TRÉS

Mo­teur : in­fil­tra­tion d’eau dans le com­par­ti­ment mo­teur (dé­faut d’étan­chéi­té à la base de la baie de pare-brise), avec risque d’oxy­da­tion des in­jec­teurs ; fuites de li­quide de re­froi­dis­se­ment (du­rits mal ser­rées) ; pro­blèmes de vo­lant­mo­teur sur 2.3 JTD, se des­ser­rant ou à rem­pla­cer.

Boîte de vi­tesses/em­brayage vic­times de mul­tiples dys­fonc­tion­ne­ments : ré­tro­gra­dages dif­fi­ciles, rap­ports re­fu­sant de pas­ser (pro­blèmes de syn­chros), em­brayage ayant ten­dance à “brou­ter”, en par­ti­cu­lier en marche ar­rière, usure pré­ma­tu­rée de l’em­brayage, sur­tout sur les mo­dèles les plus lourds (cam­ping-cars, no­tam­ment), rup­tures de bu­tées et de ré­cep­teurs.

Élec­tri­ci­té : des pannes de ta­bleau de bord, rem­pla­cé sous ga­ran­tie ; dys­fonc­tion­ne­ments des phares et des feux.

Ha­bi­tacle : por­tière res­tant coin­cée, fer­mée ; des casses de cein­ture de sé­cu­ri­té ; dys­fonc­tion­ne­ments des lève-vitres.

On aime

Ap­pa­rue en 2006, cette troi­sième gé­né­ra­tion (X-250) n’est autre que la cou­sine ger­maine des Ci­troën Jum­per et Peu­geot Boxer “2” ; elle est souvent uti­li­sée comme base de cam­ping-car.

Fruit du Cen­tro Stile Fiat, son de­si­gn “aé­ro­dy­na­mique” est ins­pi­ré du TGV !

Nom­breux ran­ge­ments et in­so­no­ri­sa­tion soi­gnée.

Coût d’usage ré­duit grâce à dif­fé­rentes as­tuces, comme des bou­cliers di­vi­sés en trois élé­ments, afin d’en ré­duire le coût de ré­pa­ra­tion.

L’es­pace de char­ge­ment bé­né­fi­cie de nom­breux raf­fi­ne­ments vi­sant à fa­ci­li­ter le char­ge­ment : seuil de charge ré­duit (53 cm), glis­sières fa­vo­ri­sant le cou­lis­se­ment des portes la­té­rales et portes ar­rière bat­tantes pas­sant d’une ou­ver­ture de 90 à 180° sur simple pres­sion d’un bou­ton.

Grâce à 4 lon­gueurs et 3 em­pat­te­ments, il offre un vo­lume de char­ge­ment de 8 à 17 m3 et une charge utile va­riant de 1 155 à 1 995 kg.

Mo­teurs Fiat, un peu plus per­for­mants que les HDi Peu­geot-Ci­troën, à l’image du cou­pleux 2.0 Mul­ti­jet de 115 ch.

On aime moins

La po­si­tion de conduite, un peu ver­ti­cale, avec des ré­glages li­mi­tés, n’est pas idéale.

Fi­ni­tion et plas­tiques in­té­rieurs de­meurent de qua­li­té quel­conque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.