Opel Grand­land X

Fa­bri­qué à So­chaux, au cô­té du Peu­geot 3008, le SUV Opel s’en dis­tingue sur de nom­breux points et offre une al­ter­na­tive digne d’in­té­rêt.

Auto Moto - - AUTO MENU - PAR M. FONTANIER, PHO­TOS DR

Pour faire face au géant Volks­wa­gen, l’al­liance PSA-Opel en­tend bien, elle aus­si, dé­ve­lop­per des pla­te­formes com­munes. Le par­te­na­riat entre les deux marques re­monte à 2012, lors de l’éla­bo­ra­tion de l’Opel Cross­land X, qui par­tage son ar­chi­tec­ture avec le Peu­geot 2008. Le Grand­land X re­pose, lui, sur la base tech­nique du Peu­geot 3008, mais il ex­hibe un de­si­gn bien dis­tinct, lui fai­sant ga­gner 3 cm en lon­gueur. À bord, l’am­biance est to­ta­le­ment dif­fé­rente, avec une ins­tru­men­ta­tion à ai­guilles et un écran cen­tral com­plé­té de com­mandes de rac­cour­cis. Ce conser­va­tisme pri­vi­lé­gie le sens pra­tique et pro­fite à l’er­go­no­mie. La ges­tion de la ven­ti­la­tion, par exemple, se ré­vèle plus in­tui­tive qu’à bord du 3008. Même chose pour le vo­lant : il n’offre pas le cô­té fun du pe­tit cer­ceau du SUV Peu­geot, mais il ne masque pas les comp­teurs en fonc­tion du ga­ba­rit du conduc­teur. La sel­le­rie a éga­le­ment été re­vue et peut être as­sor­tie, en op­tion (600 €), de sièges cer­ti­fiés AGR (as­so­cia­tion al­le­mande contre le mal de dos), aux ré­glages nom­breux. Les sièges de sé­rie dis­til­lent un confort ap­pré­ciable, mais ils manquent de main­tien la­té­ral.

Pour les fi­ni­tions, le Grand­land X fait hon­neur à son bla­son. Les plas­tiques sont de belle fac­ture et la sim­pli­ci­té du de­si­gn fa­ci­lite les as­sem­blages, confé­rant à l’en­semble un sen­ti­ment de so­li­di­té accrue. Le cou­vercle de la boîte à gants, par exemple, pré­sente moins de jeu que ce­lui du 3008. L’ha­bi­ta­bi­li­té, elle, est si­mi­laire, mais les sièges plus fins du SUV Opel offrent la pos­si­bi­li­té de lo­ger ses pieds sous les as­sises avant et donnent donc plus d’ai­sance aux pas­sa­gers. L’ab­sence de tun­nel de trans­mis­sion fa­ci­lite l’ex­ploi­ta­tion de la place cen­trale ar­rière et la mo­du­la­ri­té re­pose tou­jours sur un as­tu­cieux sys­tème de ra­bat­tage des dos­siers de ban­quette pour for­mer un plan­cher plat. Son coffre fi­gure par­mi les plus spa­cieux du seg­ment, mais son amé­na­ge­ment, dif­fé­rent de ce­lui du 3008, en ré­duit lé­gè­re­ment le volume en ver­sion 5 places (514 litres au lieu de 520 l). Une fois la ban­quette re­pliée, en re­vanche, l’Opel re­ven­dique 1 652 litres ( vs 1 482 pour le 3008). Dans le Grand­land X, mal­heu­reu­se­ment, il est im­pos­sible de ra­battre le dos­sier du pas­sa­ger avant.

Au vo­lant, le SUV al­le­mand se montre très plai­sant. Les in­gé­nieurs Opel ont

ra er­mi ses sus­pen­sions et mo­di­fié l’as­sis­tance de di­rec­tion pour ob­te­nir un com­por­te­ment en­core plus ré­ac­tif que ce­lui du 3008. En cas de le­ver de pied bru­tal de l’ac­cé­lé­ra­teur en plein appui, la prise de rou­lis de­meure bien maî­tri­sée et le train ar­rière ex­prime une sur­pre­nante mo­bi­li­té, tout en res­tant sous l’oeil bien­veillant de l’an­ti­dé­ra­page ESP. Les amor­tis­seurs per­cutent as­sez sè­che­ment sur les sai­gnées, le confort s’avère donc moins douillet qu’à bord du 3008.

Avec 40 kg de plus sur la ba­lance, le Grand­land X re­ven­dique des per­for­mances en lé­ger re­trait, à l’ac­cé­lé­ra­tion (0 à 100 km/h en 12,2 s vs 11,6 s), comme en re­prises (80 à 120 km/h en 5e en 9,4 s contre 8,7 s). Sa boîte au­to­ma­tique à 6 rap­ports passe les vi­tesses en dou­ceur, mais elle se ré­vèle un peu lente au ré­tro­gra­dage. Le SUV Opel ne pro­pose pas de die­sel plus puis­sant dans sa gamme et se contente de deux mo­teurs au lan­ce­ment ( 1.2 tur­bo 130 ch et 1.6 die­sel 120 ch). À l’in­verse, le par­te­naire o ciel de Peu­geot fait un gros e ort sur les ta­rifs. Fac­tu­ré 31 800 €, le Grand­land X 1.6 die­sel In­no­va­tion en boîte au­to­ma­tique jouit d’un équi­pe­ment com­pa­rable à ce­lui d’un Peu­geot 3008 1.6 Al­lure, fac­tu­ré 34 250 €, soit une di érence de 2 450 €. Pas né­gli­geable, même si l’al­le­mand se fait un poil plus gour­mand que le fran­çais.

1 Plas­tiques de belle fac­ture, de­si­gn épu­ré, er­go­no­mie bien pen­sée, l’ha­bi­tacle du Grand­land res­pire la so­li­di­té, sans fio­ri­tures. 2 En l’ab­sence d’un tun­nel de trans­mis­sion, les 3 sièges ar­rière peuvent être confor­ta­ble­ment ex­ploi­tés. 3 Le sys­tème de ra­bat­tage des dos­siers per­met de pro­fi­ter d’un plan­cher plat et d’un volume de coffre très généreux.

4 Plai­sant à me­ner, le SUV Opel se dis­tingue par un com­por­te­ment très ré­ac­tif.

1 23

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.