47,3

Auto Moto - - BUZZ AUTO -

C’est, en pour­cen­tage, la part du die­sel dans les immatriculations de voi­tures par­ti­cu­lières neuves, en France, en 2017. Une chute de près de 5 points par rap­port à 2016, et de 16 points com­pa­ré à 2012. Elle place l’ex-mo­to­ri­sa­tion pré­fé­rée de nos conci­toyens sous la barre des 50 %, pour la pre­mière fois de­puis 2000. À cette dé­grin­go­lade, plu­sieurs ex­pli­ca­tions : le scan­dale du die­sel­gate et des mo­teurs tru­qués bien sûr, l’obli­ga­tion, pour les construc­teurs, de se confor­mer à des normes eu­ro­péennes d’émis­sions pol­luantes de plus en plus sé­vères, l’aug­men­ta­tion du prix du litre de ga­zole, la per­cée no­table des ventes de vé­hi­cules hy­brides re­char­geables et élec­triques, et le fait que les Fran­çais roulent moins qu’au­pa­ra­vant (12 000 km an­nuels en moyenne). Se­lon cer­tains ex­perts, l’éro­sion du die­sel, re­mar­quable dans toute l’Eu­rope, de­vrait s’ac­cen­tuer l’an pro­chain, alors que le mar­ché au­to­mo­bile fran­çais se porte bien, les immatriculations dans l’Hexa­gone ayant aug­men­té de 4,7 % en 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.