Ber­trand Pic­card

BER­TRAND PIC­CARD Mé­de­cin, ex­plo­ra­teur, fon­da­teur de So­lar Im­pulse et am­bas­sa­deur Hyun­dai.

Auto Moto - - Novembre - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR R. BURGAN, PHO­TOS DR

En plein lan­ce­ment du Nexo, le SUV à pile à com­bus­tible de Hyun­dai, l’ex­plo­ra­teur suisse dé­crypte le dé­ve­lop­pe­ment ac­tuel de la mo­bi­li­té hy­dro­gène. Une tech­no­lo­gie re­po­sant sur une re­la­tion tri­par­tite entre l’uti­li­sa­teur, le vé­hi­cule, struc­tu­rel­le­ment abou­ti mais non ren­table, et le ré­seau de dis­tri­bu­tion, en­core trop em­bryon­naire.

Les construc­teurs au­to­mo­biles s’in­ves­tissent-ils suf­fi­sam­ment dans l’hy­dro­gène ?

Hyun­dai fait par­tie des construc­teurs com­mer­cia­li­sant des vé­hi­cules à hy­dro­gène. Preuve que ce n’est pas le fu­tur, mais le pré­sent. Ce sont de vrais pion­niers.

Ils n’at­tendent pas que les autres aient fait le bou­lot pour s’ac­cro­cher au der­nier wa­gon. En re­vanche, c’est vrai qu’il n’y a pas as­sez de sta­tions de dis­tri­bu­tion. Il est im­por­tant que tous les élé­ments ar­rivent en­semble, le vé­hi­cule, la dis­tri­bu­tion et l’uti­li­sa­teur. C’est une al­liance tri­par­tite, où chaque par­tie a be­soin des deux autres.

De quelle ma­nière cette al­liance peut-elle éclore ef­fi­ca­ce­ment ?

En Suisse, un plan sur trois ans va per­mettre le dé­ploie­ment de 1 000 ca­mions à hy­dro­gène pour des chaînes de su­per­mar­chés et l’ins­tal­la­tion de bornes de dis­tri­bu­tion. Il est in­tel­li­gent d’avoir, au même mo­ment, l’uti­li­sa­teur, le fa­bri­cant de voi­tures et le dis­tri­bu­teur. C’est in­dis­pen­sable pour qu’un pro­gramme puisse fonc­tion­ner ra­pi­de­ment. À Pa­ris, la flotte de taxis Hype uti­lise 100 Hyun­dai, et c’est to­ta­le­ment fonc­tion­nel. Bien­tôt, les gens pour­ront se ra­vi­tailler dans les sta­tions uti­li­sées par ces taxis. Mais il est vrai que dans d’autres villes, il n’y au­ra peut-être pas de dé­ve­lop­pe­ment de vé­hi­cules pri­vés à hy­dro­gène aus­si ra­pi­de­ment.

Dans quelles zones le ré­seau de dis­tri­bu­tion va-t-il se dé­ve­lop­per en pre­mier lieu ?

Par le biais des ca­mions, le maillage va se dé­ployer de ma­nière très dense sur les grands axes. Il est évident que ce­la ne va pas

com­men­cer dans les cam­pagnes. L’hy­dro­gène, c’est le pré­sent au ni­veau tech­no­lo­gique, mais pas en­core pour l’uti­li­sa­teur. Nous de­vons nous ins­pi­rer de l’es­prit pion­nier des pays les plus avan­cés sur l’élec­trique, no­tam­ment la Scan­di­na­vie. Au­jourd’hui, la France et la Suisse sont à la traîne. En pé­riode de crise cli­ma­tique, nous de­vons rem­pla­cer, au plus vite, les éner­gies fos­siles par des éner­gies re­nou­ve­lables en me­sure d’être sto­ckées, comme le per­met l’hy­dro­gène.

Quel vé­hi­cule uti­li­sez-vous pour vos dé­pla­ce­ments et quand pour­riez-vous pas­ser à l’hy­dro­gène ?

Je roule en Hyun­dai Io­niq dans sa ver­sion 100 % élec­trique. C’est une voi­ture que j’adore. Après avoir fait le tour du monde en avion élec­trique, ce­la me confère une cer­taine co­hé­rence lorsque je roule en voi­ture. Je pour­rai pas­ser à l’hy­dro­gène lorsque les sta­tions des­ti­nées à ces 1 000 ca­mions se­ront im­plan­tées, soit dans trois ans en­vi­ron. Ac­tuel­le­ment, la sta­tion la plus proche de mon lieu de ré­si­dence, à Lau­sanne, est dis­tante de 200 km. Il est clair que je ne peux pas al­ler faire le plein.

En quoi la voi­ture élec­trique fonc­tion­nant à l’hy­dro­gène peut-elle se dé­mar­quer de son ho­mo­logue à bat­te­ries ?

La voi­ture élec­trique à bat­te­ries est sou­vent ac­com­pa­gnée d’un vé­hi­cule ther­mique, en rai­son de son au­to­no­mie plus li­mi­tée et de son temps de re­charge im­por­tant. L’atout de l’hy­dro­gène, c’est de tout re­grou­per en un seul vé­hi­cule : la pro­pre­té d’un mo­teur élec­trique et un plein ra­pide en trois mi­nutes. À ce jour, la voi­ture à bat­te­ries est plus avan­cée dans sa ren­ta­bi­li­té pour le construc­teur et l’im­plan­ta­tion des sta­tions de re­charge, même si les in­fra­struc­tures res­tent in­suf­fi­santes. De son cô­té, la voi­ture à hy­dro­gène est ven­due à perte, pour l’ins­tant, mais l’aug­men­ta­tion de la pro­duc­tion va pro­gres­si­ve­ment faire bais­ser le coût uni­taire. ●

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.