BMW X7

Coif­fant la gamme en al­liant luxe et confort, le BMW X7 se des­tine, avant tout, aux grandes fa­milles, avec ses sept places de sé­rie. En ligne de mire, le Mer­cedes GLS.

Auto Moto - - [automenu] - PAR M. LIZAK, PHO­TOS DR

Alors que les construc­teurs en­tament un re­tour pro­gres­sif aux ber­lines, les SUV sont en­core lé­gion dans le pay­sage au­to­mo­bile. Et BMW ne fait pas ex­cep­tion. Si la marque ba­va­roise a dé­bar­qué au Mon­dial de Pa­ris avec de nou­velles Sé­rie 3 et Z4, qui fleurent bon le re­nou­veau, elle n’en­tend pas, pour l’heure, aban­don­ner un seg­ment aus­si ren­table. En té­moignent les pré­sen­ta­tions des nou­veaux X5 et X7. En to­tale rup­ture avec son pe­tit frère, le X7 adopte un style as­sez proche du concept dé­voi­lé l’an der­nier, à l’oc­ca­sion du Sa­lon de Franc­fort. La fa­meuse et im­po­sante ca­landre, qui avait sus­ci­té quelques mo­que­ries lors de sa pré­sen­ta­tion, s’as­sa­git sur la ver­sion de sé­rie. Les pro­por­tions sont plus flat­teuses et la ligne s’avère moins an­gu­leuse. Les op­tiques, qui hé­ritent d’un style plus conven­tion­nel, sont dé­sor­mais ac­co­lées à la ca­landre, un ef­fet de style que l’on re­trou­ve­ra sur les fu­turs mo­dèles de la marque. L’en­semble confère à ce nou­veau BMW X7 des airs de mas­to­donte, une im­pres­sion ac­crue par sa hau­teur culmi­nant à 1,80 mètre, barres de toit non com­prises. À l’ar­rière, l’en­semble se veut moins ex­tra­va­gant, avec des feux ins­pi­rés de ceux de la Sé­rie 7, tan­dis que le bou­clier af­fiche une cer­taine so­brié­té.

À bord, l’en­semble reste fi­dèle aux pro­duc­tions de la marque, no­tam­ment en ce qui concerne la dis­po­si­tion du poste de conduite. De sé­rie, le large écran tac­tile de 10”7 pouces s’as­so­cie à un com­bi­né nu­mé­rique de 12”3 pouces dé­jà éprou­vé au sein de la gamme ; la planche de bord très ho­ri­zon­tale, elle aus­si de sé­rie, se dis­tingue par ses lignes épu­rées et ten­dues, agré­men­tées de bois et de bandes lu­mi­neuses. Pe­tit dé­tail ori­gi­nal : ti­rant pro­ba­ble­ment son ins­pi­ra­tion de Vol­vo et sa S90, le pom­meau de le­vier de vi­tesses, taillé en cris­tal de Swa­rovs­ki (en op­tion, pro­ba­ble­ment).

Li­vré de sé­rie avec sept places, le nou­veau BMW X7 peut aus­si se choi­sir en confi­gu­ra­tion six places, of­frant un plus grand confort, grâce à une ré­par­ti­tion des as­sises sur trois ran­gées. Les pas­sa­gers du rang 2 pro­fitent ain­si d’un bel es­pace, chaque siège étant in­dé­pen­dant et éloi­gné l’un de l’autre. Contrai­re­ment à de nom­breux autres

mo­dèles fa­mi­liaux, l’ha­bi­ta­bi­li­té au 3e rang se ré­vèle cor­recte, même si les grands ga­ba­rits se sen­ti­ront à l’étroit sur les longs tra­jets. Un atout que l’on doit à l’em­pat­te­ment de 3,12 mètres, soit 20 cm de plus que ce­lui du X5. En­fin, le coffre s’ouvre en deux par­ties pour fa­ci­li­ter le char­ge­ment, avec un vo­lume os­cil­lant entre 326 et 2 120 litres.

Le nou­veau BMW X7 se­ra dis­po­nible, en France, avec trois mo­to­ri­sa­tions es­sence et die­sel. Il s’agi­ra des ver­sions 30d et M50d de, res­pec­ti­ve­ment, 265 et 400 ch, et de la va­riante 40i, dé­ve­lop­pant 340 équi­dés. En­core in­con­nu chez nous, le ta­rif de­vrait tour­ner au­tour des 84 000 €, en Al­le­magne. L’im­po­sant SUV de­vrait être équi­pé, en sé­rie, des jantes de 20 pouces et du toit pa­no­ra­mique, ce der­nier pou­vant être agré­men­té de LED en op­tion. Bien que com­mer­cia­li­sé en Eu­rope, ce nou­veau BMW X7 de­vrait néan­moins concen­trer la ma­jo­ri­té de sa clien­tèle aux États-Unis. Il croi­se­ra alors, sur sa route, son prin­ci­pal concur­rent, aus­si bien en termes de ga­ba­rit que de phi­lo­so­phie, le Mer­cedes GLS. ●

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.