Les pas­se­relles du mo­teur 911

Le pas­sage à 2,7 litres avec Car­re­ra RS et l’ar­ri­vée du tur­bo­com­pres­seur en 1974 sont les fon­da­men­taux qui ont écrit l’his­toire de la Porsche 911 du­rant les vingt pre­mières an­nées de son exis­tence.

Autoflash - - Sommaire - Texte : Jean- Fran­çois Lou­viers Pho­tos : Porsche A. G.

Les grandes his­toires com­mencent sou­vent dans des pe­tits en­droits. Gmünd, 1948. Dans un mi­nus­cule ate­lier exi­gu de la pe­tite ville au­tri­chienne, dé­bu­ta la fa­bri­ca­tion ar­ti­sa­nale de la pre­mière Porsche, la 356. Dessinée par Fer­di­nand Porsche dont la carte de vi­site porte dé­jà la men­tion « Pro­fes­seur » , cette voi­ture aux al­lures spor­tives em­prun­tait l'es­sen­tiel de sa mé­ca­nique à la Volks­wa­gen : un quatre cy­lindres à plat de 40 che- vaux en­vi­ron (… les his­to­riens penchent pour 35/ 38 ch), à re­froi­dis­se­ment par air. Jusque- là, rien que vous ne sa­chiez dé­jà… Douze ans plus tard, presque à bout de dé­ve­lop­pe­ment, la pe­tite et bruyante 356 ne suf­fit plus à in­quié­ter la concur­rence. Fer­di­nand Porsche et son équipe, non sans mal, car la concur­rence in­terne tra­vaille sur plu­sieurs pro­jets dis­tincts, dé­fi­nit le ca­hier des charges de la rem­pla­çante : un cou­pé 2+ 2 spa­cieux et per­for­mant,

Le mo­teur 2 litres in­jec­tion des 911 S et 911 E de la sé­rie B ( an­née 1969). On dis­tingue au pre­mier plan, les échan­geurs de cha­leur et les sor­ties d’air chaud vers l’ha­bi­tacle. Le ra­dia­teur d’huile est à gauche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.