308 gtb

Autoflash - - Sommaire -

1975 – 1980 RE­CHERCHE CAISSE POLYESTER !

Consi­dé­rée comme une pe­tite BB, la 308 gTB ap­pa­raît au sa­lon de pa­ris 1975. C’est la pre­mière ber­li­nette au­then­tique à mo­teur v8 pro­duite par Fer­ra­ri, alors que 308 gT4 ne fai­sait que s’en rap­pro­cher avec deux mi­nus­cules places d’ap­point à l’ar­rière. Les deux mo­dèles co­ha­bitent d’ailleurs dans la gamme en cette an­née 1975, uti­li­sant le même v8 3 litres double-arbre et la struc­ture de la di­no 246 gT. La 308 gTB ne fait que 2,34 m d’em­pat­te­ment contre 2,55 m à la 308 gT4, et c’est ce qui la rend plus pointue à pi­lo­ter en courbe. avec elle, le fee­ling re­prend ses droits et ce n’est pas for­cé­ment du goût de tout le monde. d’au­tant que la voi­ture est pré­sen­tée, à pa­ris, avec une caisse en ré­sine polyester, seul le ca­pot avant étant réa­li­sé en alu­mi­nium.

pris par le temps, Fer­ra­ri s’est donc tour­né vers le com­po­site pour la car­ros­se­rie, la Car­roz­ze­ria sca­gliet­ti n’étant pas en me­sure de sor­tir une caisse acier dans les dé­lais. La 308 gTB gagne en lé­gè­re­té (90 kg) ce qu’elle perd en ri­gi­di­té tor­sion­nelle. elle n’en reste pas moins ul­tra-per­for­mante en coque polyester avec des chiffres d’ac­cé­lé­ra­tion qui ne se­ront ja­mais éga­lés – c’est lo­gique – par la ver­sion acier: 14“0 aux 400 m et 25“1 au ki­lo­mètre, contre res­pec­ti­ve­ment 14“6 et 25“9. sur un to­tal de 1 616 exem­pliares (gTB/gTs), il n’y au­ra que 809 exem­plaires fa­bri­qués dans cette confi­gu­ra­tion, fai­sant de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.