Quand il y a pé­nu­rie

Avantages Hors-Série - - En Pratique -

Pas de mou­tarde pour la mayo…

Oui, mais j’ai du vi­naigre. Un trait ajou­té à un jaune d’oeuf et le tour est joué. Comme pour une mayon­naise clas­sique, on in­cor­pore pro­gres­si­ve­ment l’huile sans ar­rê­ter de fouet­ter le mé­lange. Si l’on n’a pas d’oeuf, on le remplace par du yaourt ou du so­ja (sous sa forme de crème, plus épaisse et qui prend mieux). Un jaune = une tasse à ca­fé de yaourt ou de so­ja.

Plus de blancs d’oeufs pour la mousse…

C’est éton­nant et ça marche : l’eau de trem­page des pois chiches, ap­pe­lée « aqua­fa­ba », per­met de rem­pla­cer les blancs d’oeufs. L’eau d’un bo­cal de 400 g cor­res­pond à 3 blancs. Lon­gue­ment bat­tue, la neige s’af­fer­mit, est bien blanche, et la sa­veur tout à fait neutre. Top pour les mousses. Et avec les pois chiches ? On pré­pare un hou­mous, on les mixe en pu­rée pour épais­sir de la soupe, on s’en sert pour réa­li­ser un fro­mage vé­gé­tal…

Pas de beurre pour le gâ­teau…

Vive la cour­gette ! Râ­pée, cuite à l’eau, c’est une su­per rem­pla­çante. Pour un gâ­teau au cho­co­lat, on uti­lise 200 g de cour­gette pour 200 g de cho­co­lat à pâ­tis­ser. At­ten­tion ! Après cuis­son, il faut pres­ser la chair dans une pas­soire pour re­ti­rer le maxi­mum d’eau. Si vous vou­lez que les cour­gettes soient to­ta­le­ment in­vi­sibles, vous pou­vez les éplu­cher avant de les râ­per. Il est pos­sible aus­si de les cuire au mi­cro-ondes. Seul bé­mol, ce gâ­teau doit être dé­vo­ré ra­pi­de­ment, car le len­de­main, il de­vient bien moins in­té­res­sant.

Pas de pommes de terre pour gar­nir l’ome­lette…

Mé­lan­gées à des oeufs bat­tus, les chips rem­placent les pommes de terre fraîches avec un sup­plé­ment crous­tillant. As­tuce : on uti­lise des chips aro­ma­ti­sées (ba­con, vi­naigre, herbes…). On peut aus­si les re­cy­cler en cha­pe­lure. Il suf­fit de les écra­ser dans un sac plas­tique avec du par­me­san et de l’ori­gan. Un mé­lange idéal pour don­ner du peps à de simples cre­vettes.

Pas de pâte pour les tar­te­lettes…

Tranches de pain de mie éta­lées au rou­leau, cha­pe­lure ad­di­tion­née d’oeufs, pâte à base de lé­gumes, les al­ter­na­tives ne manquent pas ! Une idée saine, ra­pide et ori­gi­nale ? Des fonds d’ar­ti­chaut, dont la forme est fa­cile à gar­nir. Pour la gar­ni­ture, on laisse par­ler son ima­gi­na­tion : poi­vrons, to­mates concas­sées, fro­mage de chèvre, jam­bon cru, oeufs bat­tus, ron­delles de pommes de terre cuites.

La bou­teille de ket­chup est vide…

On concocte un ket­chup mai­son, bien meilleur que ce­lui du com­merce. Il suf­fit de mé­lan­ger 15 cl de sauce to­mate avec 2 cuille­rées à soupe de sucre et une cuille­rée à soupe de vi­naigre. Bluf­fant et bien plus sain.

Pas de crème pour la sauce…

Mi­sez sur l’eau de cuis­son du riz. L’ami­don qu’elle contient est une va­riante onc­tueuse à sou­hait. C’est un ex­cellent agent de liai­son cu­li­naire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.