Le sport en frac­tions

vive le sport frac­tion­né !

Avantages - - SOMMAIRE -

Com­ment ça marche ? On al­terne sé­quences d’exer­cices in­tenses et ra­pides, et sé­quences lentes type en­du­rance. En run­ning, on com­mence par 10 min à son al­lure ha­bi­tuelle avant d’ef­fec­tuer 2 min de course ra­pide. On en­chaîne avec 30 s de marche et ce 10 fois de suite. A la pis­cine, on al­terne 100 m de crawl (ou de dos craw­lé) et 30 s de re­pos (8 fois de suite).

A la mai­son, on saute à la corde 3 min, on en­chaîne avec 60 s de squats/ fentes/planches/pompes (cha­cun). On ré­cu­père pen­dant 1 min 30 en mar­chant et en s’éti­rant ta­lon/fesse avant de re­com­men­cer la ses­sion (5 fois).

Et tous ces ef­forts pour quoi ? Cra­mer un max de ca­lo­ries, bien sûr ! Mais pas que. Car si l’on « as­sèche » son corps, on aug­mente éga­le­ment sa masse mus­cu­laire. Nos ca­pa­ci­tés d’en­du­rance sont dé­cu­plées (on court plus vite et plus long­temps) et notre souffle est gon­flé à bloc. Mer­ci à Thier­ry Bre­del, au­teur de « Zé­ro Bla­bla - Gai­nage », éd. Ma­ra­bout, 5,90 €. 1 GRÂCE À CETTE TECH­NIQUE HYPEREFFICACE, ON DÉ­PENSE EN­VI­RON 1 000 KCAL EN 1 H CONTRE LA MOI­TIÉ SEULE­MENT LORS D’UN SIMPLE FOO­TING.

par

Exer­cices ex­traits de « Yo­ga des Yeux », de Xa­nath Li­chy, illust.Lau­rène Pi­ju­letBal­mer, éd. Ha­chette Bien-Être, 8,50 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.