Bien­veillantes

AVEC #BODYPOSITIVE

Avantages - - Société -

Quand on en­tend le mot « im­per­fec­tion », le ré­flexe c’est presque tou­jours de se re­gar­der dans le mi­roir en fai­sant la moue... C’est pour lut­ter contre cette pro­pen­sion au dé­ni­gre­ment phy­sique et pour s’af­fran­chir du dik­tat de la minceur que le mou­ve­ment Bo­dy Po­si­tive a vu le jour aux Etats-Unis à la fin des an­nées 90. Pour que les femmes ap­prennent à aimer leurs corps et à se re­gar­der avec bien­veillance. Gaëlle Pru­den­cio (pho­to) est l’une des pre­mières Bo­dy Po­si­tive Lea­der en France. « En 2003, après des di­zaines de ré­gimes, ré­vèle-t-elle, je ve­nais de perdre 40 kg… sui­vi d’une re­prise de poids de 60 kg ! Je me suis dit : ça suf­fit. Je de­vais ap­prendre à vivre avec mon corps. » De­puis, les ré­seaux so­ciaux se sont em­pa­rés du phé­no­mène et l'ont peut-être un peu dé­voyé de sa pre­mière am­bi­tion. Sous le #bodypositive, on trouve un peu tout (de la star­lette qui montre ses ver­ge­tures à celle qui ose les ais­selles poi­lues…). Qu’im­porte, pour Gaëlle Pru­den­cio, « se réunir sous la ban­nière du Bo­dy Po­si­tive, c’est rap­pe­ler notre de­voir de nous ac­cep­ter et d’ac­cep­ter les autres. Le Bo­dy Po­si­tive aide toutes les femmes à dé­pas­ser la vi­sion né­ga­tive qu’elles ont d’elles-mêmes et à s’ex­pri­mer dans leur beau­té singulière. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.