ÉVA­SION. Ro­man­tique, bu­co­lique, ver­ti­gi­neux, tout l’art de vivre du Sud Ty­rol ita­lien

Avantages - - Sommaire -

Dans son kiosque, un gla­cier ins­pi­ré chante un air ita­lien, sous le re­gard amu­sé des flâ­neurs lon­geant le fleuve Pas­si­rio. De­puis la Belle Epoque, Me­ra­no, alors in­té­grée à l’em­pire aus­tro-hon­grois, joue les in­cor­ri­gibles ro­man­tiques... A la fin du XIXe siècle, l’im­pé­ra­trice Sis­si en a fait une ville ther­male à la mode. On vient de toute l’Eu­rope se re­quin­quer dans ce dé­cor de pa­lais et de pal­miers, sur fond de som­mets en­nei­gés. Un siècle plus tard, Me­ra­no réus­sit la sym­biose entre les cultures al­pine et mé­di­ter­ra­néenne. Sous les ar­cades de ses ruelles mé­dié­vales, les fa­çades pas­tel évoquent Inns­bruck, ca­pi­tale du Ty­rol en Au­triche, mais l’art de vivre se dé­cline à l’ita­lienne. Aux ter­rasses tintent les verres de spritz et de Hu­go, le cock­tail lo­cal. Par-de­là le pont via Ro­ma, Me­ra­no ac­cueille les cu­ristes dans ses nou­veaux thermes si­gnés Mat­teo Thun. A l’in­té­rieur de ce cube de verre, on se pré­lasse dans des bas­sins d’eau sul­fu­reuse, avant de plon­ger dans un bain de crème de lait. A l’ex­té­rieur de la ville, le châ­teau de Trautt­mans­dorff do­mine des jar­dins bo­ta­niques fa­bu­leu­se­ment va­riés. Dans un do­maine en pente douce, on explore des pay­sages du monde en­tier : la­by­rinthe Re­nais­sance, mi­ni-fo­rêts des Amé­riques et d’Asie, Sun Gar­den mé­di­ter­ra­néen… Un autre che­min mène au châ­teau Ty­rol. C’est de­puis cette for­te­resse ro­mane sur­plom­bant les vi­gnobles que les comtes du Ty­rol créèrent l’Etat épo­nyme. De­puis sa tour car­rée, une vue plon­geante ré­vèle les cha­lets cos­sus aux bal­cons fleu­ris du vil­lage de Ti­ro­lo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.