JAR­DIN. Met­tons-nous au par­fum !

TÔT LE MA­TIN, SOUS LA CA­RESSE DU SO­LEIL, OU À LA NUIT TOM­BÉE, ELLES NOUS MÈNENT PAR LE BOUT DU NEZ. MAIS COM­MENT CHOI­SIR CES BELLES ODORANTES POUR S’EN ENIVRER AU FIL DES SAI­SONS ?

Avantages - - Sommaire - par CA­RO­LINE GENEAU

Eta­blir une liste de plantes par­fu­mées, c’est bien. Mais pour pro­fi­ter plei­ne­ment des sen­teurs, il faut pla­cer les fa­vo­rites sur les lieux de pas­sage, en bor­dure de ter­rasse, sur le re­bord des fe­nêtres. At­ten­tion à la ca­co­pho­nie ol­fac­tive : mieux vaut éloi­gner les par­fums forts les uns des autres, la sur­prise de dé­cou­vrir une nou­velle sen­teur n’en se­ra que dé­cu­plée.

Les va­leurs sûres

Par­mi les grands clas­siques, le grim­pant chèvre­feuille des

bois (Lo­ni­ce­ra per­icly­me­num) se dis­tingue avec ses va­rié­tés ‘Bel­gi­ca’, aux fleurs bor­deaux et jaune, et ‘Se­ro­ti­na’, aux cou­leurs plus douces, rose et va­nille. Il se plaît en pleine terre comme en pot, à condi­tion de lui of­frir un sup­port pour grim­per et plu­tôt à mi-ombre qu’au so­leil cui­sant. Le jas­min

of­fi­ci­nal, lui, pré­fère le plein so­leil et un sol riche. On laisse ce fri­leux en pot pour le ren­trer hors gel en cas d’hi­ver ri­gou­reux. Au pied de ces belles lianes, le tan­dem roses-la­vande s’im­pose. At­ten­tion tou­te­fois à ne pas pla­cer les la­vandes près d’un es­pace de re­pas ou de re­pos car les in­sectes bu­ti­neurs s’y ac­tivent et bour­donnent sans cesse. La gly­cine a ses fans, même si elle se montre ra­pi­de­ment très en­va­his­sante ; la va­rié­té ‘Ame­thyst Falls’ est plus pe­tite, par­faite en pot sur une ter­rasse. On se laisse sur­prendre par des ar­bustes comme le troène ou l’oli­vier de Bo­hême (Elaea­gnus an­gus­ti­fo­lia), qui portent des fleurs dis­crètes mais bien odorantes. De quoi ani­mer la moindre pe­tite haie ou un grand pot en ter­rasse. Le budd­le­ja, bien nom­mé arbre à pa­pillons, se couvre tout l’été de fleurs qui dé­gagent un puis­sant par­fum de miel. C’est un rus­tique qu’il ne faut pas hé­si­ter à tailler après flo­rai­son pour main­te­nir une belle sil­houette. Quant à l’oran­ger du

Mexique (Choi­sya ter­na­ta), il nous bluffe pour son double ef­fet odo­rant : des notes poi­vrées quand on froisse son feuillage ver­nis­sé per­sis­tant et un dé­li­cieux rap­pel des fleurs d’oran­ger quand ap­pa­raissent ses bou­quets de fleurs blanches en avril-mai, puis en août-sep­tembre.

Un coin po­ta­ger plein d’arômes

On n’ou­blie pas la col­lec­tion d’aro­ma­tiques : en ca­res­sant ou en frois­sant leurs feuilles, c’est une ex­plo­sion de par­fums. Menthe, mé­lisse, fe­nouil, sauge, thym, ba­si­lic... Un seul im­pé­ra­tif : te­nir compte des exi­gences de culture avant de plan­ter. Par exemple, si la menthe adore avoir les pieds au frais, le thym re­doute les sols hu­mides. Sur le bal­con, la plan­ta­tion en pot règle cet im­pé­ra­tif. Au jar­din, le po­ta­ger en car­rés est une so­lu­tion idéale, sur­tout avec des planches sur­éle­vées qui placent les feuillages à bonne hau­teur pour fa­ci­li­ter en­tre­tien et ré­colte.

Les filles du soir

Il faut at­tendre le cou­cher du so­leil pour que se dévoilent les par­fums en­voû­tants de l’hé­lio­trope, aux su­blimes fleurs mauves à pe­tit coeur jaune, ou de la belle-de-nuit (Mi­ra­bi­lis ja­la­pa), aux fleurs jaunes, roses, rouges, voire pa­na­chées se­lon les va­rié­tés. Ces fri­leuses, à culti­ver en pot ou en bor­dure de mas­sifs, aiment le plein so­leil et doivent être ren­trées hors gel pour l’hi­ver. À l’heure des mous­tiques, on ap­pré­cie la proxi­mi­té des pé­lar­go­niums à feuillage odo­rant, en par­ti­cu­lier ‘Le­mon Far­cy’ à l’ef­fi­cace odeur de ci­tron­nelle. Le du­ve­teux Pe­lar­go­nium to­men­to­sum se laisse ca­res­ser pour dé­voi­ler son odeur de menthe fraîche, quand le Pe­lar­go­nium odo­ra­tis­si­mum évoque la pomme verte.

La­vandes et roses, un duo aus­si beau qu’odo­rant

L’oli­vier de Bo­hême et son feuillage bleu­té

Le budd­le­ja porte bien son sur­nom d’arbre à pa­pillon

Troène

Oran­ger du Mexique

Au car­ré, le po­ta­ger s’épa­nouit et ex­hale

Hé­lio­trope

Pé­lar­go­nium

Belle-de-nuit

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.