El­sa mon amour

Avantages - - Lire - N. S.

El­sa Mo­rante, écri­vaine et poé­tesse ita­lienne à la beau­té de ci­né­ma, morte en 1985, fut la pre­mière femme à re­ce­voir le prix Stre­ga (Gon­court ita­lien), en 1957. Ma­riée à Al­ber­to Mo­ra­via – dont on di­sait dé­jà à l’époque qu’il était moins ta­len­tueux qu’elle –, por­tée aux nues par les uns (les autres ne la connaissent pas !), elle a écrit un des chefs-d’oeuvre de la lit­té­ra­ture : La Sto­ria. Avec cette bio­gra­phie non conven­tion­nelle qui cueille El­sa au soir de sa vie, plus d’ex­cuse pour feindre l’igno­rance. En creux, Si­mo­net­ta Greg­gio livre aus­si une confes­sion per­son­nelle at­ta­chante et dé­peint le com­bat d’une femme pour se li­bé­rer de l’em­prise mas­cu­line. En­voû­tant.

Par Si­mo­net­ta Greg­gio, éd. Flam­ma­rion, 240 p., 19 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.