PLA­NÈTE VERTE. Je veux un jean clean

Avantages - - Sommaire -

PES­TI­CIDES, TEINTURES CHI­MIQUES, DÉLAVAGE… L’IN­DUS­TRIE DU DE­NIM EST L’UNE DES PLUS POL­LUANTES. ON LI­MITE LES DÉ­GÂTS SANS ABAN­DON­NER NOTRE PAN­TA­LON PRÉ­FÉ­RÉ.

Quelle cou­leur ? Noir, bleu ou vert, il faut des sub­stances comme le plomb, le mer­cure ou le bro­mure pour réa­li­ser la tein­ture. La fa­bri­ca­tion de 1 ki­lo d’in­di­go né­ces­site 100 litres de pé­trole, 9 ki­los de sol­vant et 1 000 litres d’eau ! Heu­reu­se­ment, les fa­bri­cants planchent ac­tuel­le­ment sur des pro­cé­dés plus éco­los : co­lo­rants au soufre (Pa­ta­go­nia), tein­ture vé­gé­tale (G-Star) et même bac­té­rienne. Les la­bels Oe­ko-tex ou Gots ga­ran­tis­sant dé­jà l’ab­sence de pro­duits toxiques. Quel délavage ? Ceux qui se passent de sub­stances chi­miques et per­mettent d’éco­no­mi­ser jus­qu’à 96 % d’eau*. On pri­vi­lé­gie la gamme Water<Less ™ , chez Le­vi’s, qui uti­lise des pierres et de l’ozone, le WattWash ™ , chez Ma­ri­thé+Fran­çois Gir­baud, qui se sert de la lu­mière d’un la­ser, et la marque Bo­no­bo, qui em­ploie des noyaux pour réa­li­ser le délavage. Et on ou­blie le style trous, fils ap­pa­rents et autres dé­chi­rures qui de­mandent un sur­plus de tra­vail et de sub­stances : le temps se char­ge­ra d’user notre jean.

Quelle pro­ve­nance ? Les fa­bri­cants doivent être membres d’as­so­cia­tions ou mou­ve­ments comme Fair Wear, Fair­trade, Clean Clothes,

ZDHC**, qui ga­ran­tissent de bonnes condi­tions de tra­vail aux ou­vriers, et moins de pro­duits toxiques. Les marques qui fa­briquent et teignent en France (French Ap­peal, 1083…) sont éga­le­ment un ex­cellent choix. Der­nière op­tion : l’ache­ter de se­conde main dans les fri­pe­ries, les dé­pôts-ventes ou en­core le louer 1 an pour 7,50 €/mois (mud­jeans.eu). * Le­vi’s

** Ze­ro Di­scharge of Ha­zar­dous Che­mi­cals, road­map­to­ze­ro.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.