LA BEE DU MOIS

Be - - SOMMAIRE - — ANDRÉA OTTAVIANI

DE SON ÎLE DE BEAU­TÉ, CO­LETTE RÊVE DE B­TIR SON AVE­NIR EN DÉ­COU­VRANT LE MONDE.

Une fois le bac en poche, c’est à New York que Co­lette se voit, elle rêve d’y per­fec­tion­ner son an­glais le temps d’une an­née. Bien que cons­ciente du pri­vi­lège d’avoir gran­di dans la tran­quilli­té de Por­to-Vecchio, elle se sur­prend à en­vier l’ef­fer­ves­cence et la di­ver­si­té des grandes villes. Par la suite, Co­lette vou­drait évo­luer en se lan­çant dans des études d’ar­chi­tec­ture à Pa­ris. Il faut dire que la ca­pi­tale ne lui est pas in­con­nue, elle y a dé­jà vé­cu. Ève, l’une de ses meilleures amies, tré­pigne d’ailleurs d’im­pa­tience en at­ten­dant son re­tour. Un mo­dèle ? Sa ma­man, de qui elle tient ses grands yeux bleus, et qui a créé sa propre marque de vê­te­ments, Mare di Latte (ex­pres­sion corse si­gni­fiant “être aux anges”), ven­due à tra­vers le monde. Co­lette a bien son­gé à la re­prendre à un mo­ment don­né, mais à 16 ans, les pro­jets dé­filent en­core da­van­tage que les pe­tits co­pains : l’ave­nir, Co­lette au­ra bien le temps d’y son­ger. Entre deux cours de danse et une vi­rée shop­ping avec sa co­pine Ma­thilde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.