COEUR OU­VERT

Be - - TOUT DE SUITE - — ANNE- LAURE GRIVEAU

Lu­nettes de so­leil, Dex­ter x Look/See sur look­see­goods.com, 150 $ (env. 115 €),

Col­lier Blood en pla­qué or, Angs sur chi­nao­ri­gi­na­li­ty.com, 85 $ (env. 63 €),

Bi­joux Ma­fia, 49 £ (env. 57 €) le set col­lier-bra­ce­let­bague, That’s Pret­ty sur thats­pret­ty.co.uk

Cup­cakes et faux ongles sur the fan­cy.com. T-shirt, Out of Print sur ou­tof print­clo­thing.com, 28 $ (env. 21 €), Cous­sin High LCPF2 sur lost­ci­ty­pro­ducts.com, 272 $ (env. 210 €).

LE SITE AR­TIS­TIQUE POSTSECRET.COM

PU­BLIE VOS CONFI­DENCES ADRES­SÉES SUR CARTE POS­TALE.

et dois me ma­rier en oc­tobre mais je ne sais pas comment lui dire que je suis les­bienne” ; “Je ne porte pas de sou­tien-gorge parce que je veux que les gens voient mes seins sous ma che­mise” ; “J’ai vo­lé plus de 100 dol­lars dans le sac d’une in­con­nue, puis l’ai conso­lée quand elle s’est mise à pleu­rer”... Tous les di­manches soir de­puis 2004, Postsecret af­fiche quelques-unes des deux mille cartes pos­tales re­çues chaque se­maine par Frank War­ren, créa­teur du site. Qu’il s’agisse d’une pe­tite confi­dence ou d’une grande confes­sion, leurs au­teurs ano­nymes y ré­vèlent en quelques mots leurs se­crets les plus in­times. Lettres mortes as­su­rées (ni Frank War­ren ni les quatre mil­lions de vi­si­teurs men­suels du site n’y ré­pon­dront ja­mais), ces cour­riers du coeur sont une ca­thar­sis des temps mo­dernes. Au­tre­fois en­ne­mi de la vie pri­vée et de son res­pect, voi­ci le Net (Postsecret a fait des émules) éri­gé en cha­pelle vir­tuelle. Mais, pour être pu­blié sur postsecret.com – ou dans les livres-com­pi­la­tions édi­tés par Frank War­ren –, mieux vaut avoir la ré­vé­la­tion ar­ty. Col­lages, apho­rismes, illus­tra­tions ou mon­tages : l’idée est aus­si de dé­voi­ler de fa­çon ex­tra­or­di­naire les se­crets d’une vie or­di­naire. Seule contrainte : la carte doit être de for­mat clas­sique (10 x 15 cm) et adres­sée par voie pos­tale. L’épi­la­tion clan­des­tine de vos doigts de pied vous pèse ? Vous sa­vez ce qu’il vous reste à faire.

1.

2.

3.

“Je suis fian­cée

In­utile de sa­li­ver,

cette glace n’est ven­due qu’aux

États-Unis...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.