SASANG POUR SANG

Be - - TOUT DE SUITE - — FIO­NA SCH­MIDT

Le plus sexy des se­rial killers de Mia­mi range ses cou­teaux : le 30 juin, Show­time a dif­fu­sé le pre­mier épi­sode de l’ul­time m sai­son de “Dex­ter”. Mi­chael C. Hall, , qui in­carne le hé­ros, a ré­cem­ment confié au “GQ” amé­ri­cain avoir re­çu des me­naces de mort s’il il ar ar­rê­tait la sé­rie, sé­ri , dont il est aus­si le pro­duc­teur. Les fans se­raient-ils se­raie plus san­gl... heu ! cin­glants... oups ! c cin­glés que leur idole ? En tout cas, au aux États-Unis, la “dex­ter­ma­nia” tsu­na­mise la mode et le de­si­gn, et tm même les foo­dies ont droit à leur cup­cake “gi­clée de sang sur fond

SNIFF ! “DEX­TER” S’ACHÈVE AVEC SA HUI­TIÈME SAI­SON. POUR LES IN­CON­SO­LABLES,

“BE” A SÉ­LEC­TION­NÉ UN SHOP­PING QUI TUE.

blanc” chez Ma­gno­lia Ba­ke­ry, cé­lèbre pâ­tis­se­rie new-yor­kaise, ou à une crème gla­cée Mia­mi Slice à l’ef­fi­gie du tueur. Cous­sins et ta­pis­se­rie ma­cabres ou ré­plique du T-shirt que porte le hé­ros pour tuer ses vic­times s’ar­rachent comme les vers du nez d’un mé­chant sur des sites comme the­fan­cy. com, la Mecque du hips­to­rat an­glo­saxon. Des vo­lon­taires pour un bon­bon “pla­quette de sang” sem­blable aux tro­phées que Dex­ter col­lec­tionne en ssou­ve­nir de ses vic­times ? OOu pour un bi­jou “veines ttran­chées” afin d’éveiller lla Han­ni­bal Lec­ter qui ssom­meille (peut-être) en vvous ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.